Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres

Weber Florence

Professeur des Universités, ENS
Autre affiliation : Chaire CNSA Handicap Psychique et décision pour autrui, ENS-EHESP
Discipline : Sociologie, Anthropologie
Rattachée à titre principal à l’axe "INES"

Page personnelle

Adresse professionnelle :
ENS - Campus Jourdan
Bâtiment Oïkos - bureau R3-32
48 boulevard Jourdan
75014 Paris
+33 (0)1 80 52 15 16
mail : florence.weber@ens.fr

Adresse professionnelle secondaire :
Maison des Sciences sociales du Handicap
236 bis rue de Tolbiac
75013 Paris

PRÉSENTATION - AXES DE RECHERCHE

  • Ethnographie de l’économie domestique ;
  • politiques sociales du handicap et de la dépendance ;
  • handicap psychique ;
  • histoire des sciences sociales

Doctorant.e.s

PUBLICATIONS

2011

Article de revue

2010

Livre
Chapitre de livre
Article de revue

2009

Livre
  • Dufy, C., & Weber, F. (2009). Más allá de la Gran División. Sociología, economía y etnografía (Antropofagia.). Buenos Aires.
    Résumé : traduction espagnole de Caroline Dufy, Florence Weber, L'ethnographie économique, Paris, La Découverte, 2007 ER - End of Reference
  • Weber, F. (2009). Trabalho fora do trabalho. Uma ethnografia das percepçoes (Garamond.). Rio de Janeiro, Brasil.
    Résumé : Traduction portugaise de la nouvelle édition de l'ouvrage Le travail à-côté. Une ethnographie des perceptions, Paris, Ed. EHESS, 2009. ER - End of Reference
  • Weber, F. (2009). Le travail à-côté. Une ethnographie des perceptions (Ecole des Hautes études en sciences sociales.). Paris.
    Résumé : Ce volume est la réédition du Travail à-côté, paru en 1989 et devenu un classique de l'ethnographie des sociétés occidentales, augmenté d'une postface intitulée "Une ethnographie des perceptions" où l'auteur revient sur la clé de voûte de son travail: la perception socialisée. En reprenant un programme halbwachsien de sociologie des perceptions du monde sensible et social, elle unifie des considérations sur le rôle des perceptions dans le travail ethnographique, sur les esthétiques de la production et de la contemplation et sur les cadres institutionnels de la perception économique. Elle revient longuement sur l'invisibilité de la production domestique, particulièrement lorsque celle-ci est effectuée par des hommes et propose une vigoureuse défense de la scientificité de l'ethnographie. ER - End of Reference

  • Weber, F. (2009). Manuel de l'ethnographe (PUF.). Paris. Consulté de http://www.puf.com/wiki/Quadrige:Manuel_de_l%27ethnographe
    Résumé : Loin d'être un manuel de facture classique, cet ouvrage reprend une vingtaine de textes de Florence Weber publiés de 1978 à 2002, dont quelques inédits et plusieurs introuvables, qui permettent d'apercevoir la cohérence de ses travaux sur la méthode ethnographique, le rôle qu'y joue l'auto-analyse, les liens avec l'histoire, l'ethnologie et les statistiques, ainsi que ses prises de position politiques (avec Stéphane Beaud et Michel Pialoux) sur la désorientation de la classe ouvrière. Deux parties sont consacrées aux enquêtes empiriques sur les appartenances collectives d'une part, sur les échanges d'autre part. Une introduction enlevée et une bibliographie pédagogique situent ces travaux au coeur des enjeux de l'ethnographie contemporaine. ER - End of Reference
Chapitre de livre
Article de revue

2008

Livre
Chapitre de livre
Article de revue

2007

Livre

  • Beaud, S., & Weber, F. (2007). Guia para a pesquisa de campo (Vozes.). Petropolis, RJ, Brasil. Consulté de http://www.vozes.com.br
    Résumé : Traduction du Guide de l'enquête de terrain (La Découverte), 2ème édition. ER - End of Reference
  • Dufy, C., & Weber, F. (2007). L'Ethnographie économique (La Découverte.). Paris.
    Résumé : L’ethnographie économique est une méthode d’analyse des interactions qui s’intéresse à leur dimension économique, à leurs significations sociales et à leur inscription dans des institutions. Économie informelle, extension du marché, droits de propriété, décomposition du salariat, droits sur l’environnement sont parmi ses principaux objets d’étude. Puisant ses principes de méthode et ses concepts fondamentaux dans l’anthropologie, l’ethnographie économique se confronte à la fois aux économistes qui considèrent l’économie comme un monde à part, et aux théoriciens pour qui le monde social tout entier peut être analysé avec des outils formalisés de la science économique. Elle connaît un renouveau à l’échelle mondiale. Cet ouvrage constitue la première synthèse disponible en français. À l’aide d’une relecture des classiques et de nombreux travaux récents, il applique l’approche ethnographique aux principaux domaines de l’économie, le marché et la monnaie, la consommation et l’entreprise, le travail. Il montre ensuite la nécessité de cette approche pour comprendre l’économie postcommuniste et la globalisation. ER - End of Reference
Chapitre de livre
Article de revue

  • Bernard-Laurent, A., & Weber, F. (2007). Le brûlage dirigé dans le Mercantour : savoirs pratiques, relations sociales et processus de décision. Natures Sciences Sociétés, 15(3), 233-244. Consulté de http://www.nss-journal.org/
    Résumé : Afin d’éviter les développements non maîtrisables des incendies de forêt, une politique de brûlages dirigés est mise en oeuvre en France depuis quelques années. Par la réouverture des milieux, elle vise ainsi également à contribuer à la préservation de la biodiversité et à la politique d’aide au pastoralisme. Cet article donne à voir comment cette politique est appliquée dans deux départements du Sud-est de la France et comment elle génère des procédures différenciées en fonction des configurations locales de chaque dispositif de mise en oeuvre. Ainsi, dans une diversité de situations, selon les acteurs impliqués, les savoirs mobilisés, les traditions institutionnelles, l’intervention publique décentralisée peut déboucher sur des opérations totalement différentes avec un même objectif, domestiquer les feux de forêts. ER - End of Reference

2006

Livre
Chapitre de livre
Article de revue

2005

Livre
  • Feller, L., Gramain, A., & Weber, F. (2005). La fortune de Karol. Marché de la terre et liens personnels dans les Abruzzes au haut Moyen Age (Ecole Française de Rome.). Rome.
    Résumé : Il s'agit d'une collaboration entre un historien (L. Feller), une économètre (A. Gramain) et une ethnologue (F. Weber) autour d'un dossier documentaire du haut Moyen Âge (entre 840 et 870). Afin de parvenir à une lecture complète du dossier, on a croisé les regards et les méthodes et l'on a analysé les comportements économiques, patrimoniaux, matrimoniaux d'un groupe familial paysan exceptionnellement bien documenté. Ce volume s'inscrit dans le cadre du travail effectué au sein du LAMOP sur le thème du marché de la terre au Moyen Âge. Un recueil des actes de deux colloques tenus en 1999 et en 2001 est paru, toujours à l'EFR. ER - End of Reference
  • Weber, F. (2005). Le Sang, le nom, le quotidien. Une sociologie de la parenté pratique (Aux Lieux d’Être.). Paris.
    Résumé : Bérénice a trois pères : celui qui porte son nom, celui qui l'a faite, celui qui l'a élevée et qu'elle appelle Papa. Le premier lui intente un procès en contestation de paternité légitime. Le second sait à peine qu'elle existe. Elle reproche au troisième de ne pas l'avoir adoptée. A trente ans, une mention marginale sur son acte de naissance la dit de père inconnu, tout en l'autorisant à conserver son patronyme. C'est en sociologue que Florence Weber étudie ce cas parmi d'autres afin d'y observer, sous une forme agrandie et en quelque sorte diffractée, la complexité des sentiments de parenté. Outre le chantier théorique ouvert dans le cadre d'une sociologie de la parenté, l'auteur éclaire, par cette série d'enquêtes, deux questions d'actualité : la question politique et juridique de la filiation et de la transmission, et la question sociale de la prise en charge des dépendants, enfants, personnes âgées, malades. "J'ai cherché à comprendre comment s'articulaient les deux actes qui instituent des liens de parenté (alliance et filiation en tant qu'elles sont reconnues publiquement, à travers le nom) et un ensemble de faits objectifs - la sexualité dans sa dimension psychologique, la reproduction dans sa dimension biologique, qui fabriquent ensemble les liens du sang ; la résidence dans sa dimension économique, la réputation dans sa dimension sociale, qui fabriquent ensemble les liens du quotidien. Le sang, le nom, le quotidien : les histoires racontées ici montrent l'instabilité contemporaine de l'agencement entre ces trois principes de la parenté pratique, qui renvoient respectivement à la nature, au droit et à l'économie domestique". ER - End of Reference
Chapitre de livre

0 | 50 | 100

--- Exporter la sélection au format

COMMUNICATIONS
Weber Florence, 2013, « Familles, personne de confiance et appropriation des diagnostics », Coordination, intégration des services et gestion de cas, CNAM Paris, 14h30, Jeudi 4 avril 2013.

Weber Florence, 2013, « La peinture et les jardins ouvriers : un art sur l’art », Approches anthropologique du paysage, séminaire de Philippe Descola, Collège de France, Paris, Amphithéâtre Guillaume Budé, 10h, Jeudi 4 avril 2013. (site web lié)

Weber Florence, 2013, « Les pratiques informelles de protection », Barreau de Paris, sous-commission des majeurs vulnérables, Paris, La Maison du Barreau, jeudi 16 mai 2013.

Weber Florence, 2013, « Travail pathogène, travail thérapeutique et insertion professionnelle », Le handicap entre trajectoires individuelles et logiques institutionnelles, Lille, Université Lille 3, 10h, Jeudi 11 avril 2013.

Billaud Solène, Weber Florence, 2012, « Les enjeux économiques du handicap pour les personnes handicapées et leurs proches », Journée d’étude "Economie du Handicap", Maison des Sciences Sociales du Handicap, mars 2012.

Weber Florence, 2012, « L’Etat, la famille et le marché : des économies imbriquées. L’aide aux personnes âgées dépendantes en France depuis 2000 », Journées d’études Productions domestiques dans leur environnement économique, Rabat, 22 novembre 2012.

Weber Florence, 2011, « George Hunt ethnographe ?-Collections, mise en scène, relation d’enquête », Franz Boas, le travail du regard, Musée du Quai Branly, Paris, Amphithéâtre Claude Lévi-Strauss, samedi 19 novembre 2011.

Weber Florence, 2010, « Les enjeux économiques et sociaux de la dépendance », Conférence du Collège Universitaire Jean Fournier, Fontenay-aux-Roses, Médiathèque, 15h-17h, Vendredi 19 Novembre 2010.

Weber Florence, Zhang Ning, 2010, « Le respect dans les familles européennes et en Chine », Décalages ; les Autres et nous, Université populaire du quai Branly, Musée du quai Branly, Paris, Théâtre Claude Lévi-Strauss, 18h30-20h, Jeudi 4 Novembre 2010. (site web lié)

Trabut Loïc, Weber Florence, 2009, « Aide familiale, aide professionnelle, des évolutions parallèles », Services à domicile et solidarités familiales : quelles évolutions ?, SYDO Journée annuelle d’échanges, Villeneuve d’Ascq, jeudi 19 novembre 2009.

Weber Florence, 2009, « Le travail invisible », Travail, identités, métier : quelles métamorphoses ?, Paris, Collège de France, Mercredi 24 Juin 2009.

Trabut Loïc, Weber Florence, 2008, « La division sexuelle du travail de prise en charge des personnes dépendantes », Séminaire doctoral, Centre de Sociologie des Organisations, 11 avril 2008.

Lacan Laure, Weber Florence, 2006, « Making Statistical ‘facts’ from Ethnographic cases », Congrès annuel de la Social Studies of Science Society, Vancouver, 1er novembre 2006.