Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants

Tokumitsu Naoko

Attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Paris Diderot, UFR LCAO, Doctorante (EHESS), Membre de l’équipe GRECO du CMH.
Discipline : Sociologie

Adresse professionnelle :
ENS CMH
48 Boulevard Jourdan
75014 Paris
01 43 13 64 17

Sujet de thèse : « Les yeux de la ville » : entre surveillance de l’espace public et accompagnement individualisé : analyse croisée entre la France et le Japon
Directeur de thèse : Michel Forsé

PRÉSENTATION - AXES DE RECHERCHE
Dans une perspective sociologique, cette thèse propose une analyse croisée entre le Japon et la France pour ce qui concerne les actions de prévention de l’insécurité. Ce travail comporte tout d’abord un volet historique, qui s’attache à retracer l’évolution contemporaine des politiques de prévention de la délinquance. Il s’appuie sur divers rapports publiés notamment par le gouvernement français et par l’Agence nationale de la police japonaise, ainsi que sur des documents législatifs et sur l’analyse des débats parlementaires menés depuis 1970. En me fondant sur des observations participantes et sur des entretiens semi-directifs menés dans les deux pays, j’étudie ensuite la question de l’inscription urbaine de ces actions ainsi que la manière dont les habitants s’organisent et développent des liens sociaux différenciés à partir de la question de la sécurité. Je montre comment, au Japon, l’espace où se réalise essentiellement cette prévention est le quartier, à travers le slogan de « fabrique de la ville » (machi-zukuri). Des initiatives ayant lieu en France, tels que les médiateurs de rue, peuvent s’en approcher, car elles reposent également sur les problématiques de l’insécurité et du délitement des liens sociaux. Mais, dans la démarche française, les liens sociaux représentent surtout un outil à disposition des professionnels dans les zones sensibles, tandis qu’au Japon ils permettent de protéger la communauté des éléments extérieurs, en nourrissant la « force du quartier » (chiiki no chikara). Revêtant une portée d’éducation morale, le quartier japonais peut alors apparaître comme une forme de famille pouvant se substituer à la famille contemporaine jugée défaillante. Toutefois, depuis ces dernières années, le développement de la participation citoyenne et de l’initiative des « Voisins Vigilants », permet de déceler, en France, une démarche — que l’on pourrait qualifier de « vigilantiste » — et qui se rapproche davantage du maillage communautaire existant au Japon.

PUBLICATIONS
Tokumitsu Naoko, 2016, « Entre “sensibilisation” et accompagnement social : l’intervention des médiateurs de rue auprès des jeunes », in Manuel Boucher (dir.), Jeunesses de rue. Représentations, pratiques et réactions sociales, Paris, L’Harmattan, coll. « Recherche et transformation sociales », 2016, 354 p., préf. Marcel Jæger.

COMMUNICATIONS
Toumitsu Naoko, 2017, « Expulsion ou socialisation ? : la participation des habitants à la prévention de l’insécurité au Japon », 7e Congrès de l’Association Française de Sociologie, Amiens, 5 juillet 2017.

Tokumitsu Naoko, 2015, « « Victimes » ou « individus à risque » : 
la médiation sociale dans la lutte contre le sentiment d’insécurité », 6e Congrès Association Française de Sociologie, Versailles.

Tokumitsu Naoko, 2015, « Médiation de rue et sentiment d’insécurité : la spécificité française mise en perspective à travers le cas japonais », Journée doctorale du Centre Maurice Halbwachs, Paris, 19 Mars 2015.

Tokumitsu Naoko, 2014, « Entre « sensibilisation » et accompagnement social : l’intervention des médiateurs de rue auprès des jeune », Colloque scientifique « Jeunesse de rue- Pratiques, représentations et réactions sociales », IRTS, Poitiers, 19 Février 2014.

Tokumitsu Naoko, 2014, « Participation des habitants ou partenariat entre services professionnels ? Le processus de « territorialisation » de la sécurité au Japon et en France », Première Biennale de la sociologie de l’urbain et des territoires, Lille, 17 décembre 2014.

Tokumitsu Naoko, 2014, « The impact of community size and characteristics on the articulation of a doubled security and social dimension : The case of urban mediators in France », ISA World Congress of Sociology, Yokohama, Japan, du 13 au 19 Juillet 2014.

Tokumitsu Naoko, 2013, « Les dimensions sociale et sécuritaire du dispositif des correspondants de nuit », Colloque international "Les territoires vécus de l’intervention sociale", Saint-Quentin-en-Yvelines, France.

Tokumitsu Naoko, 2012, « L’intervention des correspondants de nuit auprès des jeunes en France. Les facettes sécuritaires et sociales des dispositifs face à l’insécurité sociale », Colloque "Les jeunes vulnérables face au système d’aide sociale", Rennes, France, Septembre 2012.

Tokumitsu Naoko, 2012, « L’intervention sociale et la réduction de l’insécurité dans la vie des habitants : les formes contrastées de l’action des correspondants de nuit en France, », 19e congrès académique AISLF, Rabat, Maroc, Juillet 2012.

Tokumitsu Naoko, 2010, « Le rôle des assocations et le système publique en France », Congrès académique Japan Association for Planning Administration., Tokyo, Japon, Mars.

AUTRES EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES
Juillet 2015 – août 2016
Assistante de recherche et coordinatrice scientifique, Fondation de l’ENS ; projet de recherches portant sur le capitalisme et l’État providence en France et au Japon, mené par Emiko Ochiai, professeure à l’Université de Kyoto, dans le cadre de la Chaire Internationale de Recherche Blaise Pascal financée par la région d’Ile-de-France, en lien avec la Fondation France-Japon de l’EHESS.

ACTIVITÉS D’ANIMATION DE LA RECHERCHE
Juin 2017 – Décembre 2017
Membre du comité d’organisation de l’Atelier Doctoral des Etudes Japonaises (ADEJ) de la Société Française des Etudes Japonaises (SFEJ)
Avril 2013 – mars 2014
Membre du comité d’organisation des Doctoriales du Centre Maurice Halbwachs (CMH)
Septembre 2013 – juin 2014
Coordination de l’atelier des doctorants des équipes PRO et GRECO du Centre Maurice Halbwachs (CMH)

PRIX, FINANCEMENTS
Avril 2013 – mars 2016
Allocataire de recherches (特別研究員), Japan Society for the Promotion of Science (JSPS)
Septembre 2010 – Août 2012
Boursière du Gouvernement français, pensionnaire étrangère à l’École Normale Supérieure (ENS)
Mars 2010
Prix d’excellence pour jeunes chercheurs de la Japan Association for Planning and Public Management