Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Membres > Membres associés

Tokumitsu Naoko

Jeune Docteur
Contractuelle (assimilée à ATER) à Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)
Discipline : Sociologie, études japonaises
Qualification au CNU en sections 15 et 19

Sujet de thèse : « Les yeux de la ville » : entre surveillance de l’espace public et quête de reconnaissance locale. Analyse croisée entre la France et le Japon
Directeur de thèse : Michel Forsé

Thèse (Naoko Tokumitsu)

PRÉSENTATION - AXES DE RECHERCHE
À travers une analyse croisée entre le Japon et la France, cette thèse interroge la manière dont la dimension sociale se déploie, tout particulièrement au nom du lien social, dans le cadre d’actions de prévention de l’insécurité. Ce travail comporte tout d’abord un volet historique, qui s’attache à retracer l’évolution contemporaine des politiques de prévention de l’insécurité. L’étude de sources administratives et législatives depuis 1970 permet ainsi d’analyser le processus par lequel la mobilisation des acteurs non-policiers s’est réalisée dans les pays respectifs. Ceci montre des processus de désignation d’éléments extérieurs à risque par les pouvoirs publics et la manière dont ces derniers justifient la mobilisation des acteurs, tout en partageant des problématiques comparables, au nombre desquelles le délitement des liens sociaux, perçu tant au sein de la famille qu’au sein du voisinage. Suite à ce premier travail, nous passons à l’étude des pratiques d’acteurs sociaux tels que les médiateurs de rue et les voisins vigilants en France ainsi que de groupes d’habitants au Japon, afin d’étudier la manière dont ils se mobilisent et s’organisent. En nous fondant sur des enquêtes de terrain, nous montrons comment la prévention trie les bons et les mauvais citoyens au nom de la défense de valeurs qui sont considérées comme les biens du quartier : au Japon, cela transparaît notamment dans les actions des habitants pour la « fabrique de la ville » (machi-zukuri まちづくり) tandis qu’en France, les liens sociaux représentent surtout un outil à disposition d’agents spécialisés. Revêtant une portée d’éducation morale, le quartier japonais peut alors apparaître, en contraste avec le cas français, comme une forme de famille visant à se substituer à la famille contemporaine jugée défaillante. Toutefois, deux cas étudiés, à La Rochelle et à Osaka, montrent que la prévention peut également revêtir l’aspect d’une quête de reconnaissance à travers le développement des réseaux à l’échelle locale.
Mots-clés : sécurité, prévention, community policing, fabrique de la ville (machi-zukuri), police, médiation, communautés de quartier (chōnaikai), vigilantisme

PUBLICATIONS
Articles dans une revue à comité de lecture
Tokumitsu Naoko, 2020, « La théorie de la vitre cassée au Japon : le maillage des réseaux microlocaux par les habitants », Lien social et Politiques « Police et démocratie », n° 84, 2020 (texte accepté, à paraître)

Tokumitsu Naoko, 2018, « Le développement d’actions préventives contre la délinquance à Tokyo et à Osaka : une recomposition des liens de voisinage dans les territoires urbanisés du Japon ? », Ebisu, 55| 2018.

Articles dans une revue sans comité de lecture
Tokumitsu Naoko, 2018, « Quelle forme d’intervention de l’État dans la sphère familiale au Japon ? La protection de l’enfance en débat suite à l’affaire de la petite Yua », Asia Trends, « Analyses locales », 4|2018.

Chapitre d’ouvrage (avec comité de lecture, double lecture anonyme)
Tokumitsu Naoko, 2016, « Entre “sensibilisation” et accompagnement social : l’intervention des médiateurs de rue auprès des jeunes », in Manuel Boucher (dir.), Jeunesses de rue. Représentations, pratiques et réactions sociales, Paris, L’Harmattan, coll. « Recherche et transformation sociales », 2016.

COMMUNICATIONS
Tokumitsu Naoko, 2019, « Police in the settlement of Kobe », colloque international du CRCAO « Villes et concessions coloniales à l’ère des empires en Asie de l’Est et du Sud-Est », Paris, 18 octobre 2019.

Tokumitsu Naoko, 2019, « Mobilizing civil actors for State security : A comparison of the cases of Tokyo and Osaka », dans le cadre du panel « The Heisei State in Question : State Reform, Continuity and the Future of Governance in Japan », co-organisé avec Ioan Trifu, Arnaud Grivaud et Kamila Szczepanska. International Convention of Asian Studies (ICAS), Leiden, Pays-Bas, 16-19 juillet 2019.

Tokumitsu Naoko, 2019, « La promotion des femmes policières dans la politique de proximité de la police japonaise », journée d’étude du groupe de recherches « Populations japonaises » : « Les femmes et le pouvoir dans le Japon contemporain », Paris, 5 avril 2019.

Tokumitsu Naoko, 2018, « Les stratégies sécuritaires de rapprochement avec les habitants mises en œuvre par la police japonaise dans un contexte d’urbanisation », XIIIe colloque de la Société française des études japonaises (SFEJ), Paris, 14 décembre 2018.

Tokumitsu Naoko, 2018, « La coopération entre les citoyens et les autorités dans la réalisation des politiques publiques au Japon : le cas des patrouilles de quartier », séminaire « Sciences sociales dans le Japon contemporain », Paris, 25 octobre 2018.

Tokumitsu Naoko, 2018, « La réémergence des jikeidan (自警団 groupes vigilants) ? La mobilisation sécuritaire des habitants par la police face à l’internationalisation », journée d’étude du CRCAO « Nouvelles recherches sur le Japon contemporain », Paris, 13 avril 2018.

Tokumitsu Naoko, 2018, « Prévenir l’insécurité : entre surveillance du quartier et quête de reconnaissance des acteurs sociaux », séminaire du « Rendez-vous du Japon contemporain de l’EHESS – Approches sociologiques et historiques », Paris, 19 janvier 2018.

Toumitsu Naoko, 2017, « Expulsion ou socialisation ? : la participation des habitants à la prévention de l’insécurité au Japon », 7e Congrès de l’Association Française de Sociologie, Amiens, 5 juillet 2017.

Tokumitsu Naoko, 2015, « « Victimes » ou « individus à risque » : 
la médiation sociale dans la lutte contre le sentiment d’insécurité », 6e Congrès Association Française de Sociologie, Versailles.

Tokumitsu Naoko, 2015, « Médiation de rue et sentiment d’insécurité : la spécificité française mise en perspective à travers le cas japonais », Journée doctorale du Centre Maurice Halbwachs, Paris, 19 Mars 2015.

Tokumitsu Naoko, 2014, « Entre « sensibilisation » et accompagnement social : l’intervention des médiateurs de rue auprès des jeune », Colloque scientifique « Jeunesse de rue- Pratiques, représentations et réactions sociales », IRTS, Poitiers, 19 Février 2014.

Tokumitsu Naoko, 2014, « Participation des habitants ou partenariat entre services professionnels ? Le processus de « territorialisation » de la sécurité au Japon et en France », Première Biennale de la sociologie de l’urbain et des territoires, Lille, 17 décembre 2014.

Tokumitsu Naoko, 2014, « The impact of community size and characteristics on the articulation of a doubled security and social dimension : The case of urban mediators in France », ISA World Congress of Sociology, Yokohama, Japan, du 13 au 19 Juillet 2014.

Tokumitsu Naoko, 2013, « Les dimensions sociale et sécuritaire du dispositif des correspondants de nuit », Colloque international "Les territoires vécus de l’intervention sociale", Saint-Quentin-en-Yvelines, France.

Tokumitsu Naoko, 2012, « L’intervention des correspondants de nuit auprès des jeunes en France. Les facettes sécuritaires et sociales des dispositifs face à l’insécurité sociale », Colloque "Les jeunes vulnérables face au système d’aide sociale", Rennes, France, Septembre 2012.

Tokumitsu Naoko, 2012, « L’intervention sociale et la réduction de l’insécurité dans la vie des habitants : les formes contrastées de l’action des correspondants de nuit en France, », 19e congrès académique AISLF, Rabat, Maroc, Juillet 2012.

Tokumitsu Naoko, 2010, « Le rôle des assocations et le système publique en France », Congrès académique Japan Association for Planning Administration., Tokyo, Japon, Mars.

ENSEIGNEMENT
INALCO (LLCER)
Histoire sociale et économique du Japon moderne et contemporain (L3, CM, 2019-2020)
Écriture et lecture en japonais (L2, CM, 2019-2020)
Oral (L2, TD, 2019-2020)
Lexicologie et kanji en contexte 1 (L3, TD, 2019-2020)
Rédaction en japonais 2 (L3, TD, 2019-2020)
Production écrite 1 (L1, TD, 2019-2020)
Stage linguistique (L1, TD, 2019-2020)
Production et compréhension (L1, TD, 2018-2019)
Thème et rédaction (L1, TD, 2018-2019)

Université de Paris (LLCER-LEA)
Découverte de l’Asie orientale (L1, CM, 2019-2020)
Monde du travail au Japon (L2, CM, 2017-2018)
Sociologie du Japon contemporain (L2, CM, 2016-2017)
Expression écrite (L1, TD, 2019-2020)
Oral (L1, L2, L3, M1, TD, 2018-2019)
Grammaire japonaise (L2, TD, 2017-2018)
Apprentissage de l’écriture (L1, TD, 2016-2018)
Compréhension de texte et version (L1, CMTD, 2016-2017)
Préparation au Japanese Language Proficiency Test (JLPT) (L2, L3, TD, 2016-2019)
Stage de pré-rentrée (L1, TD, 2018-2019)
Japonais perfectionnement (DU, 2018-2019)

AUTRES EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES
Juillet 2015 – août 2016
Assistante de recherche et coordinatrice scientifique, Fondation de l’ENS ; projet de recherches portant sur le capitalisme et l’État providence en France et au Japon, mené par Emiko Ochiai, professeure à l’Université de Kyoto, dans le cadre de la Chaire Internationale de Recherche Blaise Pascal financée par la région d’Ile-de-France, en lien avec la Fondation France-Japon de l’EHESS.

ACTIVITÉS D’ANIMATION DE LA RECHERCHE
Décembre 2019 –
Organisation de la journée d’étude « Voisinages en Asie : enjeux politiques, mobilisations, pratiques sociales » avec Jean-Michel Butel (MCF, Inalco) dans le cadre d’un projet de l’équipe Populations japonaises (IFRAE-CRCAO)
Juin 2017 – Décembre 2017
Membre du comité d’organisation de l’Atelier Doctoral des Etudes Japonaises (ADEJ) de la Société Française des Etudes Japonaises (SFEJ)
Avril 2013 – mars 2014
Membre du comité d’organisation des Doctoriales du Centre Maurice Halbwachs (CMH)
Septembre 2013 – juin 2014
Coordination de l’atelier des doctorants des équipes PRO et GRECO du Centre Maurice Halbwachs (CMH)

PRIX, FINANCEMENTS
Août 2017
Meiji Jingū Japanese Studies Research Grant
Titre du projet : « The development of neighborhood networks into urbanization : a study about crime prevention by the inhabitants of Tokyo »
Avril 2013 – mars 2016
Fonds pour le soutien des allocataires de recherches (tokubetsu kenkyūin特別研究員) dans le cadre du programme de financement des projets de recherche du JSPS (Kakenhi 科研費)
Septembre 2010 - Août 2012
Boursière du Gouvernement français
Mars 2010
Prix d’excellence pour jeunes chercheurs de la Japan Association for Planning and Public Management (Nihon keikaku gyōsei gakkai 日本計画行政学会)