Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres

Thivet Delphine

English Introduction

From 2003 to 2004, Delphine Thivet held a position as a Young Research Affiliate at the International Peace Research Institute, Oslo (PRIO, Norway). She holds a PhD in philosophy from the Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2008). In this research she examines the relations between the genesis of seventeenth century political philosophy and the problem of war. It focuses on Thomas Hobbes’s philosophy and his project to resolve social instability and civil war. It draws particular attention to the historical context and Hobbes contemporary political thinkers as Levellers, Grotius, Selden, Pufendorf, Locke.

Delphine Thivet also holds a PhD in sociology (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2015). Drawing on a method of entangled history, this research examines the international peasant movement named La Vía Campesina as a case-study. It explores how peasant activists have connected themselves beyond national borders, and reconstructs as far as possible the meaning, the variable density of these connections, and their change over time. The study shows that this linking process is not limited only to geographic mobility and physical encounters among activists, but that it has also repercussions at discursive and cognitive levels. It further explores the significant work that the activists have accomplished to construct common interpretative schemes, by articulating, extending and unifying pre-existing and isolated problems. The study identifies several ways for the farmers’ organizations to set the “international” up as a due cause of mobilization efforts. The study emphasizes how the interweaving of local, national and international spheres in the construction of a transnational social movement puts a spontaneous and narrow explanation of the emergence of La Vía Campesina into perspective.

Interested in North-South perspective and transnational methodology her current research interests focus on sustainable agriculture, food security, urban farming, green policies, both at the national and the international level.

She has been responsible for organising several conferences and workshops in France. Since 2014, she is involved in a collective project research at the French National Institute for Agricultural Research (INRA) funded by the French National Research Agency Projects for science (ANR) on the globalization of food security (SAGE).

Currently, she is a Post-doctoral Researcher at the Center for South Asian Studies (CEIAS) UMR8564 - CNRS / EHESS. As part of her research activity, she organizes monthly seminars on rural and peasant studies at the EHESS.

Présentation :

Docteure en philosophie (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2008), Delphine Thivet est également l’auteure d’une thèse en sociologie (2015) préparée sous la direction conjointe de Rose-Marie Lagrave et de Liora Israël et intitulée « Le travail d’internationalisation des luttes : Le cas de La Vía Campesina ». Elle y a étudié le développement, à partir du début des années 1980, de liens transnationaux entre des organisations agricoles et la construction, à partir du début des années 1990, d’une organisation plus ample à vocation internationale dénommée « La Vía Campesina ». L’ambition de cette recherche a été de restituer, tout à la fois de manière diachronique et synchronique, les pratiques et les logiques sociales du processus d’internationalisation militante : plus précisément, elle a mis en évidence, à partir du cas de La Vía Campesina, l’émergence d’un « internationalisme paysan », c’est-à-dire le travail accompli par certaines fractions des mondes ruraux pour construire des solidarités et faire exister publiquement un groupe social par-delà les frontières nationales.

Axes de recherche actuels :

  • Sociologie des mouvements sociaux
  • Sociologie du droit
  • Sociologie des mondes ruraux
  • Sociologie des discriminations liées au handicap et à la santé
  • Sociologie urbaine

Activités d’animation de la recherche :

  • Organisation d’une journée d’études à l’occasion du 40ème anniversaire de l’EHESS « Les sciences sociales au XXIème siècle », Le « rural » en question. Regards croisés sur une catégorisation (Paris, 24 septembre 2015) http://actualites.ehess.fr/download....
  • Organisation des Deuxièmes Rencontres annuelles d’ethnographie de l’EHESS (14-15 octobre 2015), ainsi qu’un atelier (avec Mischa Dekker) lors de ces rencontres intitulé « Enquêter sur les mobilisations collectives ». http://rae.hypotheses.org/programme...
  • Organisation du colloque de clôture du programme Emergence(s) « DROIT, MOBILISATIONS, DISCRIMINATIONS » de la Ville de Paris (22 juin 2016, Institut d’Etudes Avancées de Paris) http://www.paris-iea.fr/fr/evenements/droit-mobilisations-discriminations

Participation à des recherches collectives :

  • De 2009 à 2012, elle a participé à la recherche collective du programme ANR ELIDROIT (2008-2012) « La formation au droit des élites du privé et du public depuis 1958. Quels savoirs juridiques pour quels modes de gouvernement ? » coordonné par Liora Israël (EHESS/CMH/ENS) et Rachel Vanneuville (Triangle-CNRS).

Elle participe actuellement à plusieurs recherches collectives, dont :

  • Le programme franco-allemand (ANR/DFG) « (New) political representative claims : a global view (France, Germany, Brazil, India, China) » (CLAIMS) coordonné par Stéphanie Tawa Lama-Rewal (CNRS) ; Yves Sintomer (Université Paris 8) ; Brigitte Geissel (Goethe University Frankfurt) ; Thomas Heberer (Duisburg-Essen University).
  • Le programme « Aménagements raisonnables au travail : quelles appropriations d’un nouvel outil juridique de promotion de l’égalité dans l’emploi des personnes handicapées ? » (EHESP-FIPHFP) coordonné par Emmanuelle Fillion, Département des Sciences Humaines et Sociales, Maison des sciences sociales du handicap (MSSH), EHESP.
  • Le programme Emergence(s) « DROIT, MOBILISATIONS, DISCRIMINATIONS » de la Ville de Paris (EHESS, CMH) coordonné par Liora Israël (EHESS/CMH/ENS).
  • Le programme ANR Jeunes chercheurs-Jeunes chercheuses SAGE (Sécurité Alimentaire : la globalisation d’un problème public, ANR-13-JSH1-0008) coordonné par Antoine Bernard de Raymond (INRA) (http://www6.paris.inra.fr/ritme/Pro...).
  • Elle a co-coordonné en 2012-2013 l’atelier des doctorant-e-s de l’équipe PRO et co-organisé les Journées de Foljuif - équipe PRO (17-18 juin 2013).

Activités d’enseignement :

  • Depuis 2013, coordination et animation d’un séminaire de lecture en histoire et sociologie rurale à l’EHESS, en collaboration avec Phanette Barral, Benoît Leroux, Edouard Morena et Niccolò Mignemi :

http://www.ehess.fr/fr/enseignement...
http://www.ehess.fr/fr/enseignement...
http://www.ehess.fr/fr/enseignement...

  • Activités de peer review pour la revue History of Political Thought (Department of Politics, University of Exeter, Royaume-Uni) et pour les Cahiers des Amériques latines (IHEAL/Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 ; Creda UMR 7227).

Qualifications du C.N.U. : section 04 et section 19.

Parmi ses publications récentes :

  • Derouet Antoine, Thivet Delphine, 2015, « L’enseignement juridique comme socialisation à une élite économique : le cas de l’École Centrale de Paris », Cahiers de la Recherche sur l’Éducation et les Savoirs, FMSH, « Dossier thématique : Élites et savoirs au Nord et au Sud », n°14, Paris, p. 47-67 https://cres.revues.org/2751.
  • Thivet Delphine, 2015, « Une appropriation oblique de l’advocacy. La défense et la promotion des "droits paysans" auprès des Nations Unies par La Vía Campesina », Critique Internationale, « Sociologie politique du plaidoyer », n°67 (avril-juin), p. 67-81 https://www.cairn.info/revue-critiq....
  • Mésini Béatrice, Thivet Delphine, 2014, « Dynamiques des luttes paysannes et rurales dans les forums sociaux 2000-2010 : vers une troisième génération de droits-devoirs envers la "Terre commune" », Territoire en Mouvement, Des campagnes en mouvement pour "mieux vivre ensemble", Université de Lille 1, n°22, p. 98-111 https://tem.revues.org/2461.
  • Thivet Delphine, 2014, « La Vía Campesina et l’appropriation de l’agroécologie », dans Cardona Aurélie, Chrétien Fanny, Leroux Benoît, Ripoll Fabrice, Thivet Delphine (dir.), Dynamiques des agricultures biologiques. Effets de contexte et appropriations, Quae/Educagri, « Sciences en partage », Versailles/Dijon, p. 75-92 http://www.quae.com/fr/r3365-dynami....
  • THIVET Delphine, 2014, « Peasants’ Transnational Mobilization for Food Sovereignty in La Vía Campesina », dans Carole Counihan et Valeria Siniscalchi (dir.), Food Activism : Agency, Democracy and Economy, Bloomsbury, p. 193-209 http://www.bloomsbury.com/uk/food-a....

Voir en ligne : Page personnelle sur Academia.edu