Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Activités scientifiques > Activités scientifiques antérieures > Soutenances de thèses 2016

Soutenance de thèse d’Alexandre Hobeika

Lundi 4 juillet, 14h
Lieu
 : ENS, 48 Bd. Jourdan, salle 10

Les représentations de la FNSEA : profession, État, marchés (Orne, années 1980-2015)

Jury :
Mme Céline Bessière, maîtresse de conférences en sociologie à l’université Paris Dauphine
M. Julien Fretel, professeur en science politique à l’université Paris 1 (rapporteur)
M. Michel Offerlé, professeur émérite en science politique à l’ENS (directeur)
M. François Purseigle, professeur en sociologie à l’INP-ENSAT (rapporteur)
Mme Yasmine Siblot, professeure en sociologie à l’université Paris 8

Résumé :
La FNSEA est une institution centrale du gouvernement de l’agriculture depuis la Libération. Principal syndicat d’agriculteurs en France, elle représente les agriculteurs auprès de l’État, des marchés et des organisations professionnelles agricoles (OPA). Cette thèse prend pour objet une fédération départementale de ce syndicat afin d’éclairer les modalités de cette représentation et plus largement les évolutions du régime de gouvernement du secteur.
L’enquête est située dans l’Orne, département regroupant des productions importantes pour la PAC et pour la FNSEA (céréales, lait, viande) et lieu de forts mouvements syndicaux d’oppositions. Elle s’appuie sur l’observation de l’activité du syndicat sur plusieurs années, et une analyse de documents internes, combinées avec une ethnographie de son implantation locale dans deux cantons, et des entretiens de ses dirigeants et militants.
L’analyse de l’activité de coadministration, de régulation du marché des terres et du marché du lait montre que le syndicat parvient à maintenir des configurations cogestionnaires auprès des institutions publiques, mais apparait vulnérable face à la libéralisation de marchés, en dépit de sa forte expertise et de son nombre de militants. Dans un contexte de baisse du taux d’adhésion, il tente de développer des services marchands, mais se heurte à la concurrence des autres OPA et à la résistance de son style fondé sur l’interconnaissance et les relations personnalisées. Système institutionnel de production et de formation de cadres intermédiaires des organisations agricoles, sa capacité à attirer les élites agricoles diminue, à mesure que celles-ci s’orientent vers des systèmes de production à plus haute valeur ajoutée et se détachent des sociabilités agricoles. Ils forment un espace de groupes techniques et commerciaux, dont les syndicats d’opposants apparaissent comme une composante. Les injonctions exogènes à la libéralisation du secteur se traduisent ainsi par un effritement du pouvoir du syndicat sur les circuits commerciaux.

Agenda

Ajouter un événement iCal