Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres > Membres associés

Sinthon Rémi

Docteur, EHESS
Membre de l’équipe ETT du CMH.

Autre affiliation : CESSP (équipe CSE), LSQ
Discipline : sociologie

Adresse professionnelle :
Étage : 2ème. Bureau : 24.
Laboratoire de Sociologie Quantitative
62 rue Etienne Dolet, 92240 Malakoff
01-75-60-35-23

Adresse professionnelle secondaire :
Doctorants CMH-ETT
48 bd Jourdan, bât. B, 2e étage
01-43-13-62-03

PRÉSENTATION - AXES DE RECHERCHE

  • Stratification et mobilité sociales : aspects culturels, économiques, matrimoniaux et territoriaux
  • Socialisation : scolaire, familiale, genrée, professionnelle et par les groupes de pairs
  • Sociologie et histoire des sciences : théories de la stratification sociale, épistémologie générale
  • Ethnographie, statistiques, archives : pluralité des modes de production et des usages

PUBLICATIONS
Renisio Yann, Sinthon Rémi, 2014, « L’analyse des correspondances multiples au service de l’enquête de terrain. Pour en finir avec le dualisme "quantitatif"/"qualitatif" », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°97, p. 109-125. (site web lié)

Broccolichi Sylvain, Sinthon Rémi, 2011, « Comment s’articulent les inégalités d’acquisition scolaire et d’orientation ? Relations ignorées et rectifications tardives », Revue Française de Pédagogie, n°175, Penser les choix scolaires, p. 15-38. (site web lié)

Blanchard Marianne, Sinthon Rémi, 2010, « The question of school dropout : a French perspective », in Lamb, S. , Markussen, E., Teese. R, 2010, School Dropout and Completion, International comparative studies in theory and policy, Springer, p. 79-98. (site web lié)

Broccolichi Sylvain, Sinthon Rémi, 2010, « "Libre choix", hiérarchisation des espaces scolaires et surcroîts d’échecs », in Ben Ayed Choukri, 2010, L’école démocratique. Vers un renoncement politique ?, Armand Colin, Paris, p. 160-173.

COMMUNICATIONS
Sinthon Rémi, 2015 [à venir], « Deux traditions, anglophone et francophone, pour étudier la mobilité sociale. Biais récurrents, pensée d’État et hétéronomie du champ scientifique », Chantiers critiques en sciences sociales (séminaire EHESS), ENS Paris, 48 bd Jourdan, salle 8, 10h-13h, lundi 5 janvier 2015. (site web lié)

Broccolichi Sylvain et Sinthon Rémi, 2012, « Élucider les inégalités scolaires et leurs variations . Comment appréhender les relations entre socialisations familiales et scolaires, acquisitions et orientations, morphologie et hiérarchisation des espaces scolaires », Actualités de la recherche en sociologie (école doctorale de Sciences Po), Sciences Po, Paris, jeudi 3 mai 2012.

Broccolichi Sylvain et Sinthon Rémi, 2011, « Comment étudier les relations entre ségrégations et inégalités scolaires ? », Ségrégation urbaine : mesures, effets et représentations, CLERSÉ, Lille, lundi 7 février 2011.

Broccolichi Sylvain et Sinthon Rémi, 2011, « Déformations durables, rectifications et pistes de recherche actuelles se rapportant aux inégalités sociales de réussite scolaire », Fabrication familiale de la réussite scolaire et processus scolaires d’ajustement aux publics, Université Paris-Dauphine, lundi 5 mai 2011. (site web lié)

Sinthon Rémi, 2011, « L’épistémologie de J.-C. Passeron et son contexte d’émergence », Atelier d’épistémologie CoFSS (ENS, départements de sciences sociales et de philosophie), ENS, Paris, 22 mars 2011.

Sinthon Rémi, 2011, « Se situer dans sa population d’enquête. L’analyse des correspondances comme outil d’auto-objectivation" », Pour une objectivation de la recherche en pratique (Journée d’étude doctorale du CESSP), CESSP, site Pouchet à Paris, avril 2011.

Sinthon Rémi, 2010, « Epistemological arguments as positioning strategies in the scientific field. The case of the reference to Karl Popper in 1980s French sociology », Homo academicus. Was heißt Forschen und Lehren an der Universität ?, Département de philosophie de l’université de Vienne (Autriche), 15 juin 2010.

Sinthon Rémi, 2010, « Le devenir d’anciens élèves de terminale scientifique. Quelles trajectoires pour quelles institutions socialisatrices ? », Cinquièmes rencontres internationales Jeunes et sociétés en Europe et autour de la Méditerranée (Céreq), Montpellier, vendredi 29 octobre 2010.

Sinthon Rémi, 2010, « Rapports à la culture d’une cohorte d’élèves de terminale scientifique : quelle homologie avec les résultats de La Distinction établis à l’échelle nationale ? », Colloque international : 30 ans après "La Distinction" (OSC, CEE, LSQ), INHA, Paris, vendredi 5 novembre 2010.

Sinthon Rémi, de Larminat Pierre, Olivier Mathilde, 2010, organisation de la journée d’études : "Quantitatif / qualitatif", en finir avec une opposition contre-productive, ENS, Paris, lundi 3 mai 2010. (site web lié)

Sinthon Rémi, 2009, « Stratégies extrascolaires de reconversion du capital culturel : revue de la littérature pour une construction d’objet », Séminaire doctoral de l’équipe CMH-ETT, ENS, Paris, novembre 2009.

Sinthon Rémi, 2008, « Sociogenèse des trajectoires des élèves d’une classe de terminale scientifique », Politiques éducatives et inégalités sociales (séminaire de doctorants, EHESS), ENS, Paris, février 2008.

Sinthon Rémi, 2008, « Une forte corrélation entre une origine sociale intermédiaire et exercice des métiers de l’éducation chez d’anciens élèves de terminale scientifique », Formes de recomposition des classes sociales, séminaire de Stéphane Beaud (ENS-EHESS), ENS, Paris, mai 2008.

Sinthon Rémi, 2007, « Pompiers, SAMU, ambulanciers et lutte pour la délimitation de la division du travail de "secours à personnes" », Ethnographie économique et histoire, animé par Florence Weber, Laurent Feller et Laurence Fontaine (ENS-EHESS), ENS, Paris, mars 2007.

MÉMOIRES
Sinthon Rémi, 2014, « Reconvesions extrascolaires du capital culturel. Une révision de la mobilité sociale depuis ses marges », thèse de doctorat sous la direction de Gérard Mauger, Eric Brian.

Sinthon Rémi, 2008, « Que sont-ils devenus ? Sociogenèse des trajectoires scolaires et professionnelles des élèves d’une classe de terminale scientifique », mémoire de Master sous la direction de Gérard Mauger.

mars 2014 - avril 2015 : Post-doctorant dans le cadre du projet CORDI, avec Laboratoire de Sociologie Quantitative et le laboratoire PRINTEMPS

2011-2013 : ATER en sociologie à l’université de Strasbourg

2008-2011 : Moniteur en sociologie à l’université Paris-Dauphine