Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Publications > Toutes les publications du CMH

Toutes les publications du CMH

2016

Chapitre de livre
Article de colloque
Article de revue
  • Bernard, L. (2016). Des ascensions sociales par un métier commercial. Le cas des agents immobiliers. Politix, 29(114), 73-98.
  • Bidet, A., & Porta, J. (2016). Le travail à l'épreuve du numérique. Revue De Droit Du Travail, (5), 328-334.

  • Brochard, P., & Guibet Lafaye, C. (2016). La radicalisation vue par la presse : fluctuation d’une représentation. Bulletin De Méthodologie Sociologique (Bms), 130(1), 1-24. Consulté de http://bms.sagepub.com/content/by/year
    Résumé : Résumé : Les événements qui ont eu lieu en France, en janvier et novembre 2015, ainsi que la guerre en Syrie ont eu pour effet de faire entrer dans l’actualité les phénomènes de radicalisation, pourtant ceux-ci n’ont rien de récent, comme l’indique ce titre du Monde : « Notre république : Ben Bella préparait une radicalisation de son régime », en juin 1965. Afin de saisir les usages aujourd’hui convoqués de cette notion indéterminée qu’est la radicalisation, nous avons procédé à l’étude systématisée de quatre grands quotidiens sur les vingt dernières années à partir du logiciel Mallet. Nous avons ainsi pu mettre en évidence les champs sémantiques dans lesquels la notion était convoquée et les variations temporelles de ses usages. Il apparaît que ce champ sémantique s’est considérablement restreint depuis 2012 pour devenir quasiment synonyme de terrorisme islamique. Mots clefs : Radicalisation, presse, opinion publique, Islam, Mallet. Abstract: One of the consequences of the events that occurred in France in January and November 2015, and of the Syrian war is the focus on radicalisation phenomena. Nonetheless these phenomena have long history as this 1965’ title shows: “Notre république: Ben Bella préparait une radicalisation de son régime” (Le Monde, June 1965). In order to describe the current meanings of the indeterminate concept of radicalisation, we proceed to a systematic study of 4 daily newspapers between 1995-2015, using the logiciel Mallet. We distinguish several relevant semantic fields regarding the notion of radicalisation and their temporal variations. We show a restriction of these semantic fields since 2012, leading to a quasi identification between radicalisation and Islamic terrorism. Key words: Radicalisation, press, public opinion, Islam, Mallet.

  • Chappe, V. - A., Guillaume, C., & Pochic, S. (2016). Négocier sur les carrières syndicales pour lutter contre la discrimination : une appropriation sélective et minimaliste du droit. Travail Et Emploi, (145), 121-146. Consulté de https://journals.openedition.org/travailemploi/6915
  • Chevalier, V. (2016). Des entreprises dans le paysage associatif sportif : le cas exceptionnel des établissements équestres. Sociologies Pratiques, 2(32), 55‑64.
  • Chevalier, V., & Pégard, O. (2016). L’emploi sportif: fabrique d’une illusion, fabrique à illusions. Marché Et Organisations, 3(27), 15‑29.
  • Deauvieau, J., Penissat, E., Brousse, C., Chevillard, J., Barozet, E., & Mac-Lure, O. (2016). [à paraître] From statistical categorizations to ordinary categorizations of social space : history and legacy of an original study based on a card game. Historical Social Research.


  • Dubuisson-Quellier, S., & Gojard, S. (2016). Why are Food Practices not (More) Environmentally Friendly in France? The role of collective standards and symbolic boundaries in food practices. Environmental Policy And Governance, 26(2), 89-100. doi:10.1002/eet.1703
    Résumé : Despite concern about environmental issues, the majority of French households do not adopt eco-friendly practices. We propose a practice theory approach, enriched by key concepts from Bourdieu (distinction) and Lamont (symbolic boundaries), to understand the links between individual practices and collective frameworks. Drawing on an ethnographic study of 30 households in France, we explore food practices and the way people describe them. Our results are twofold: first, individuals see eco-friendly practices as strongly related to specific groups and normative standards, from which they may want to distinguish themselves. Even when people display eco-friendly practices, they associate them with other rationales. Second, because eco-friendly practices are not widely valued, they do not provide the same rewards as the implementation of other standards that are more consensual. We draw some practical implications for public policies from these results. A desegmentation of eco-friendly practices might prove useful, allowing them to be associated with wider social groups and to convey more collective positive meanings. Moreover, a large proportion of eco-friendly practices are in continuity with what individuals are already doing. Their implementation could benefit if it were made coherent with other practices, rather than being portrayed in public discourse as requiring a radical change. Copyright © 2016 John Wiley & Sons, Ltd and ERP Environment
    Mots-clés : Bourdieu, food, France, practice theory, Sustainable consumption, symbolic boundaries.

  • Forsé, M., Frénod, A., Lafaye, C. G., Parodi, M., Richardot, S., & Brochard, P. (2016). Dynamique des inégalités : la formation des représentations. Revue Images Et Sciences Sociales, (002). Consulté de http://iess.cmh.ens.fr/002/index.php
    Résumé : Dynamique des inégalités : la formation des représentations
  • Forsé, M., Langlois, S., & Parodi, M. (2016). Contrasting sentiments of social justice in France and Quebec. The Tocqueville Review / La Revue Tocqueville, 37(2), 13-34.
  • Forsé, M., & Parodi, M. (2016). Comment les Français perçoivent-ils l'égalité des chances ? La Revue De L'ofce, (146), 67-88.

  • Forsé, M., Richardot, S., Frénod, A., Guibet Lafaye, C., & Parodi, M. (2016). The sense of distributive justice in children from 6 to 10. Equality predominates but sharing norms are different depending on school performance. Revue Européenne Des Sciences Sociales, 54(1), 13-36. Consulté de http://ress.revues.org
  • Grémy, J. - P. (2016). Les sondages clandestins de la Résistance (avril-août 1944). Etudes Et Documents, 6(11), 62.
  • Grémy, J. - P. (2016). L'enquête de victimation pilote IHESI-INSEE. Cahiers De La Sécurité Et De La Justice, (37), 156-203.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). Pour une typologie des médecins psychiatres. L’Information Psychiatrique, 1-13. doi:10.1684/ipe.2016.1504
    Résumé : Résumé : On considère d’ordinaire que la tradition paternaliste et la référence à l’autonomie structurent le champ médical et celui de la psychiatrie. En nous appuyant sur une enquête de sociologie qualitative, nous montrerons que cette bipartition est bien plus complexe. L’humanisme continue aujourd’hui de gouverner les attitudes des psychiatres quoique cette référence soit concurrencée par d’autres types, en l’occurrence, le modèle médical, le paternalisme, la tendance au contrôle social et la promotion des droits des patients. Mots-clefs : Psychiatrie, modèle médical, paternalisme, humanisme, contrôle social, droits des patients. Abstract: We used to consider that the French medical field and the psychiatry are structured by two references: the paternalism and the concern for patients’ autonomy. We undertook a qualitative sociological survey in 2012-2013 that demonstrates that the reality is more complex. Humanism still governs the psychiatrists practices but this trend competes with other models: the medical one, the paternalism, the endorsement of social control and the concern for patients’ rights. Key words: Psychiatry, medical model, paternalism, humanism, social control, patients’ rights.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). La folie criminelle présentée par la presse. Traitement différencié de la folie criminelle dans des quotidiens aux orientations politiques opposées. Romain Dupuy, une étude de cas. Psychiatrie Française. Consulté de http://www.carnetpsy.com/revue.php
    Résumé : Résumé : La littérature scientifique tend à mettre en exergue le rôle des media dans la perpétuation de stéréotypes négatifs, frappant les personnes ayant des troubles mentaux. Cette thèse peut être nuancée à partir d’une analyse approfondie du traitement que les quotidiens français réservent à des affaires criminelles, dont les auteurs présentent des troubles mentaux, notamment celle impliquant Romain Dupuy. Notre analyse soulignera en particulier des différences d’approche, selon les orientations politiques des quotidiens. Elle sera vérifiée à l’occasion du traitement par cinq quotidiens français de l’affaire Richard Durn. Mots-clefs : Crime, presse, psychiatrie, politique, Romain Dupuy, Richard Durn. Abstract : Scientific studies tends to underline the influence of media in the reproduction of negative stereotypes about persons with mental diseases. The analysis of the papers related to criminal cases, in which people with mental diseases – such as Romain Dupuy – are involved, by the French press asks for reconsidering this thesis. The press approaches vary due to their political position. This conclusion will be confirmed by the analysis of Richard Durn’ case. Key words : Crime, press, psychiatry, politics, Romain Dupuy, Richard Durn.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). Récuser le commun pour justifier la propriété privé. Revista Portuguesa De Filosofia. Consulté de http://www.rpf.pt/
    Mots-clés : basic social outcomes, réalisations sociales fondamentales, recognition, reconnaissance, redistribution, respect de soi, Self-esteem.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). Quel modèle pour penser l’inappropriable ? Humanistyka I Przyrodoznawstwo, (22), 7-37. Consulté de http://uwm.edu.pl/hip
    Résumé : Résumé : L’inappropriable a, jusqu’à présent, été relégué dans les marges du droit et pensé comme une caractéristique accidentelle du régime juridique de certaines entités, telles les choses communes. Pourtant un contenu positif peut lui être conférée et c’est à cet objectif que cet article est consacré. Pour ce faire, nous mettrons en premier lieu en évidence les conditions requises pour qu’une pensée de l’inappropriable soit possible et qu’un statut pour ce dernier puisse émerger. Dans un second temps, nous envisagerons les modèles à partir desquels penser l’inappropriable, en l’occurrence l’inaliénabilité, le commun, ainsi que les conditions d’institutionnalisation de l’inappropriable, notamment la garantie de l’usage de tous, la réservation privative des utilités et l’interdiction de l’exclusion. Mots-clés : Inappropriable, communs, propriété intellectuelle, indisponibilité, exclusion, norme juridique. Abstract: The inappropriable has until now been relegated to the margins of the law. It has been thought as an accidental feature of the legal regime of some entities, such as the commons. Nevertheless a positive status can be conferred to it. This paper aims to define this positive status. In this perspective, we will first identify the requirements for thinking the inappropriable and a status for it. Then, we will consider the models from which the inappropriable can be understood, for example the inalienability and the commons. Finally we will analyse the conditions of institutionalization of the inappropriable, including the guarantee of a universal use, the private reservation of utilities and the prohibition of exclusion. Keywords: Inappropriable, commons, intellectual property, inalienability, exclusion, legal norm.


  • Guibet Lafaye, C. (2016). Interprétations politiques de la causalité terroriste. Métabasis.it, Frammenti 3, XI(21). doi:10.7413/18281567079
    Résumé : Jusque dans les années 2010, la violence idéologique et politique était appréhendée, en France, à partir du champ sémantique du terrorisme. Progressivement, ce terme a cédé le pas à celui de « radicalisation », dont la sphère de pertinence est bien plus étendue que celle du premier. Bien que faisant référence à des phénomènes distincts, leur approche interprétative sur la scène politique a peu évolué. À partir d’une analyse systématique des discours politiques de 1980 à 2016, nous mettrons en évidence les facteurs privilégiés par le politique pour rendre compte de la radicalisation. Trois paradigmes dominants se dessinent : le déterminisme social, l’hypersubjectivation, l’occultation des raisons. Que ce soit à travers une approche subjective ou objective, les facteurs convoqués par le politique pour rationnaliser cette violence participent systématiquement de sa dépolitisation. Mots clefs : Radicalisation, terrorisme, discours politiques, internet, déterminisme social. Abstract: Until the 2010s, the ideological and political violence was described in France by reference to terrorism. Gradually “terrorism” has given way to “radicalization” though the latter has a larger field of application. Although “terrorism” and “radicalization” refer to different phenomena, their interpretations in the political sphere do not differ genuinely. We proceed to a systematic study of French political discourses from 1980 to 2016 to investigate the reasons they raised to explain the radicalizations. Three main paradigms appear: social determinism, a hypersubjectivation, a tendency to hide reasons. The factors political discourses refer to, either in a subjective approach or in an objective approach, lead to a systematic depoliticization of the radicalization processes and the violence they sometimes cause. Key words: Radicalisation, terrorism, political discourses, Internet, social determinism.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). Le sens de l’éthique en psychiatrie. Par delà Beauchamp et Childress. Éthique Et Santé, À paraître. Consulté de http://www.em-consulte.com/revue/ETIQE/presentation/ethique-&-sante
    Résumé : Résumé : L’éthique médicale s’appuie aujourd’hui de façon privilégiée sur le principisme développé par Beauchamp et Childress. Nous montrons, à partir d’une étude de sociologie qualitative, le sens de l’éthique tel qu’il se trouve spontanément formulé par des médecins psychiatres est irréductible, en particulier à la bienfaisance et à l’autonomie. Nous soulignerons, en premier lieu, que l’éthique s’interprète, du fait de la tradition psychothérapeutique française, en terme moraux par référence à notre humanité, puis que la question de la responsabilité porte la psychiatrie au-delà de l’autonomie. Nous montrons enfin que la question de l’éthique intervient, par excellence, dans la confrontation des normes structurant l’exercice de cette discipline et dans son rapport aux principes constitutionnels. Mots-clés : Éthique, psychiatrie, autonomie, responsabilité, Beauchamp et Childress. Abstract: Nowadays medical ethics usually refers to Beauchamp and Childress principlism. Based on a sociological approach, the paper will show that, for psychiatrists, the meaning of ethics, expressed in the framework of interviews, is unsolvable in the principlism, especially in benevolence and autonomy. We will first underline the interpretation of ethics in moral terms, i.e. referring to our common humanity and secondly that the concern with responsibility leads the psychiatry beyond autonomy. Finally it will appear that the ethical issues raised mainly when several norms are at stake and when psychiatry has to deal with constitutional requirements. Key words: Ethics, psychiatry, autonomy, responsibility, Beauchamp and Childress.

  • Guibet Lafaye, C. (2016). Réflexions politiques et éthiques contre la possibilité d’une autonomisation radicale des communs. Éthique Publique, 17(2). Consulté de http://www.editionsliber.org/philosophie/recherche.php?idc=3
    Mots-clés : basic social outcomes, réalisations sociales fondamentales, recognition, reconnaissance, redistribution, respect de soi, Self-esteem.
  • Guibet Lafaye, C. (2016). L’hospitalisation sous contrainte, une source de conflits normatifs. Revue Française Des Affaires Sociales (Rfas), 2, 38-55.
    Résumé : La psychiatrie est aujourd’hui à la croisée d’attentes normatives, issues à la fois des récentes réformes de la loi concernant l’hospitalisation sous contrainte mais également des évolutions sociales, cherchant auprès de la psychiatrie des solutions à tous les maux (mal être, délinquance, souffrance sociale). Ces injonctions sont souvent incompatibles et placent les médecins, en particulier lorsqu’il est question de recourir à la contrainte, face à des conflits normatifs. Nous étudierons, en nous appuyant sur une enquête de sociologie qualitative, les procédés par lesquels les psychiatres trouvent une issue à ces conflits, qu’il s’agisse d’opérations de hiérarchisation de normes, d’« arrangements » normatifs avec la loi ou avec les principes de la déontologie médicale, ou enfin de retour à l’interrogation, fondatrice en médecine, consistant à identifier la source véritable et légitime de la demande de soins.

  • Guibet Lafaye, C. E. K. , A. (2016). Quelle éthique pour quels psychiatres ? Sociologie, 7(2), 169-186. Consulté de http://sociologie.revues.org/
    Résumé : Résumé : Le champ psychiatrique français est empreint d’une diversité notable de traditions qui, en dépit des découvertes des neurosciences, se perpétue. La présente étude vise à explorer une possible corrélation entre des types caractéristiques de psychiatres et des attitudes remarquables en matière d’éthique. Afin de préciser les formes de cette corrélation, nous envisagerons, en premier lieu, la fréquence avec laquelle ces médecins sont confrontés, dans leur pratique, à des situations appelant un questionnement éthique, puis la nature de ces situations et enfin le sens que la notion d’éthique prend pour chacun des types décrits. Mots-clés : Éthique, psychiatrie, paternalisme, contrôle social, droits des patients. Abstract: Psychiatry is characterised in France by a noticeable variety of traditions even in a context where neurosciences are more and more influent. The present study aims to explore a possible correlation between types of psychiatrics and ethical attitudes. In order to describe this correlation, we will first inquire the frequency with which medicals meet ethical issues in their practices. Then we will consider the specificity of these situations and finally we will describe the meaning of ethics for each of the psychiatrics type. Key words: Ethics, psychiatry, paternalism, social control, patients’ rights.

  • GUIBET LAFAYE, C. G. U. I. B. E. T. (2016). Récuser le commun pour justifier la propriété privé. Revista Portuguesa De Filosofia, 72(4), 871-892. Consulté de http://www.rpf.pt/
    Résumé : Résumé : La place de la propriété commune à travers le temps a constamment diminué au cours de l’histoire occidentale. Au-delà des raisons sociohistoriques expliquant cette évolution, les argumentaires développés autour de la propriété commune constituent des motifs explicatifs puissants de la disqualification de cette forme de propriété et, corrélativement, de la promotion de la propriété privée. Nous envisagerons, dans les deux domaines de l’histoire de la philosophie et du droit français, les arguments systématiquement mobilisés dans cette disqualification. Nous soulignerons également que la critique de la propriété commune se fonde corrélativement sur des représentations schématiques du commun pour proposer une détermination de ce dernier susceptible de fonder d’autres approches de la propriété. Mots-clés : propriété commune, droits de propriété, néoinstitutionnalisme, libre accès aux ressources, patrimoine. Abstract: Since few years, most of the common ownership tends to disappear. The social and economical context was confident in the economic argument underlining the inefficiency of common property. The economic argument had a major influence in the disqualification of the latter, especially because it put in light the so-called “tragedy of the commons”. In this paper, we will present a systematic description of the economic arguments against common ownership. Then we will highlight their rhetorical bias, especially the limits of the concept of common property used by neoinstitutional economics. Finally, we will suggest other ways to analyze the raise of rights to private ownership and another interpretation of the common able to sustain new approaches of property. Key words: common ownership, property rights, neoinstituional economics, free access to resources, inheritance.

  • Guibet Lafaye, C., & Brochard, P. (2016). Entre faits divers et débats publics : comment la presse écrite aborde la psychiatrie ? Questions De Communication. Consulté de https://questionsdecommunication.revues.org
  • Guibet Lafaye, C., Rial-Sebbag, E., Simeoni, U., & Junien, C. (2016). DOHaD et information épigénétique : enjeux sociétaux. Médecine/sciences, (10 spécial).
    Résumé : Le concept de l’origine développementale de la santé et des maladies (« DOHaD », pour Developmental Origins of Health and Disease) modifie notre compréhension de ce qui fait qu’un individu développe au cours de sa vie les principales maladies chroniques qui affectent les pays riches ou émergents, ou reste en bonne santé. Il implique une évolution du paradigme sur lequel peuvent s’appuyer les politiques de prévention à l’échelle de la planète, dans le champ majeur de l’épidémiologie et des mécanismes des maladies non transmissibles selon la classification de l’Organisation Mondiale de la Santé. Elle ouvre une vision nouvelle également dans les sciences psychologiques, sociales, économiques, éthiques et juridiques. Ce ne sont pas uniquement les facteurs épigénétiques qui sont questionnés par les sciences humaines et sociales mais également les conséquences sociales produites par le développement des connaissances liées à la DOHaD et notamment les politiques publiques qui pourraient être mises en œuvre. Les informations révélées par l’épigénétique, couplées aux informations sur le style de vie et à celles recueillies durant le développement, sont d’un genre nouveau, proche mais différent des informations génomiques. Elles méritent, de ce fait, d’être accompagnées par une réflexion pluridisciplinaire dès l’origine de leur production afin d’anticiper les enjeux qui pourraient être soulevés dans le futur. The concept of the developmental origins of health and disease (DOHaD) alters our understanding of what constitutes “health” or “disease” intended as chronic, non-communicable diseases which develop over the life course in high income and emerging countries. It implies a change in paradigm forming a basis for prevention policies across the globe. It also impacts psychological, social, economic, ethical and legal sciences. In line with the unanticipated underpinning epigenetic mechanisms are also the social issues (including public policies) that could be produced by the knowledge related to DOHaD that opens a wide field of inquiry. The information unveiled by epigenetics coupled with information on lifestyle including during the development phase, is of unforeseen nature. Therefore it requires specific attention and research, and a specific support by a pluridisciplinary reflection since the very beginning of its production, to anticipate issues that might be raised in the future.
  • Guillaume, C., Chappe, V., Pochic, S., & Denis, J. - M. (2016). Discrimination syndicale et reconnaissance des parcours syndicaux : les deux faces du dialogue social à la française ? La Revue [Revue Bimestrielle De La Cfdt], (13), 74-80.
  • Israël, L. (2016). La sociologie (du droit) comme critique (du droit). Jurisprudence. Revue Critique, 91-101.

  • Jacquemart, A., Le Mancq, F., & Pochic, S. (2016). Femmes hautes fonctionnaires en France, l'avènement d'une égalité élitiste. Travail, Genre Et Sociétés, (35), 27-45. Consulté de http://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2016-1-page-27.htm

  • Le Renard, A. (2016). « Ici, il y a les Français français et les Français avec origines » : reconfigurations raciales autour d’expériences de Dubaï. Tracés, (30), 55-78. Consulté de https://journals.openedition.org/traces/6414
  • Lemarchant, C. (2016). [à paraître] Note de lecture au sujet du livre de Fanny Gallot, En découdre. Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société. Travail, Genre Et Sociétés.
  • Lemarchant, C., & Cacouault-Bitaud, M. (2016). Quand la mixité bascule. Travail, Genre Et Sociétés, (36), 157-160.
  • Lhuissier, A., & Depecker, T. (2016). La reconfiguration des enquêtes et des normes alimentaires en France : le service nutrition de l’Institut national d’hygiène. Sciences Sociales Et Santé, 34(2), 5-36.
  • Maillochon, F., & et al.,. (2016). L’âge « normal » au premier rapport sexuel. Perceptions et pratiques des adolescents en 2014. Agora Débats/jeunesses, (4 (N° Hors série), 37-56.
  • Michel, P. (2016). [à paraître] Las canonizaciones, vector de una estrategia católica "global". Religión Y Sociedad.


  • Montagni, I., Donisi, V., Tedeschi, F., Parizot, I., Motrico, E., & Horgan, A. (2016). Internet use for mental health information and support among European university students: The e-MentH project. Digital Health, 2, 2055207616653845. doi:10.1177/2055207616653845
    Résumé : The aim of the present study was to describe the socio-demographic variables associated with the use of the Internet for mental health information-seeking by European university students, including participants’ trust in the Internet, and their use of the Internet in comparison to traditional formal mental health care. A cross-sectional anonymous 25-item survey was conducted with 2466 students in three courses (Computer Science, Law, Nursing) from four European universities (France, Ireland, Italy, Spain). Participants were equally distributed in all four countries; they were mostly females (57.5%), with a mean age of 21.6 years. Overall, female, French and Nursing students were more likely to look for mental health information. The majority (69.7%) of students reported that information about mental health on the Internet was unreliable. Among all participants, Spanish students reported a higher trust in web content. The findings suggest that university students frequently use the Internet for mental health information-seeking but not for mental health support. Furthermore, they do not entirely trust the Internet for mental health-related issues. This should be considered in planning Internet-based programmes for mental health promotion and prevention in university students.

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 2350

--- Exporter la sélection au format