Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Publications > Ouvrages

Ouvrages 2015


Jean-Robert Dantou / Florence Weber
The walls don’t speak / Les murs ne parlent pas
Art Books Heidelberg, 2015. 344 p. ISBN 978-3-86828-650-2
The trilogy The Walls Don’t Speak (Les murs ne parlent pas) is the result of a three-year dialog between the photographer Jean-Robert Dantou, and an interdisciplinary Social Sciences team coordinated by the anthropologist, Florence Weber. The photographer set up his studio in various institutions (psychiatric nursing homes, private clinics, psychiatric hospitals) as well as beyond their walls, working directly with patients, friends, family and caregivers on images which mean something to them.
Lire la suite


Christian Topalov
Histoires d’enquêtes - Londres, Paris, Chicago (1880-1930)
Classiques Garnier, Coll. "Bibliothèque des sciences sociales", 2015. 510 p. ISBN 978-2-8124-3014-5
Londres, Paris et Chicago furent le site et l’objet d’aventures scientifiques importantes pour les sciences sociales du XXe siècle, celles de Booth, d’Halbwachs, de Park et Burgess. Ce livre replace ces savants dans leurs mondes et met à l’épreuve une autre façon d’écrire l’histoire des sciences sociales.
Voir en ligne


Sous la direction de Sarah Vanusem et Caroline Guibet Lafaye
Repenser la propriété, un essai de politique écologique
Presses Universitaires d’Aix-Marseille, Coll. "Droit[s] de l’environnement", 2015. 190 p. ISBN 978-2-7314-0991-8
Si la pertinence du modèle propriétaire dominant comme d’un maître et souverain peut être mise en doute à une époque de bouleversement écologique, la question environnementale pourrait précisément être l’occasion de repenser la propriété. Car les objets du droit de l’environnement : air, eau, déchets... renvoient bien souvent à des impensés du droit des biens français. D’où cet essai - au sens d’une tentative - de penser la propriété dans une perspective écologique.
Lire la suite


Serge Paugam
Repenser la solidarité
PUF, Coll. "Quadrige", 2015. 1012 p. ISBN 978-2-13-063380-8
Les textes réunis ici constituent un apport au débat social. Tous les grands thèmes de la question sociale y sont abordés et la plupart des contributions, fondées sur des travaux académiques, débouchent sur des pistes de réflexion et d’action auxquelles les responsables politiques, le patronat, les syndicats et les acteurs associatifs pourront se référer.
Lire la suite


Serge Paugam
El trabajador de la precariedad
El sello editorial de la Fundación UOCRA, Aulas y Andamios, UNESCO y Catálogos publicaron el libro “El trabajador de la precariedad. Las nuevas formas de integración laboral”, del sociólogo Serge Paugam.
La nueva publicación, auspiciada por la Organización de Estados Iberoamericanos (OEI), el Círculo de Legisladores de la Nación Argentina, la Universidad Nacional de San Martín (UNSAM) y la Fundación UOCRA ; explica los procesos de precariedad y debilitamiento de la integración profesional y social.
"La ocasión de la publicación de « Le salarié de la précarité » de Serge Paugam en español brinda a la Cátedra UNESCO sobre las manifestaciones actuales de la cuestión social la oportunidad de cumplir de manera expresa su misión de « servir de interfase entre el campo intelectual y el campo de las decisiones políticas a los efectos de mejorar el diseño de las políticas públicas para garantía de la cohesión social”, poniendo a disposición de la dirigencia política, económica y sindical, por un lado, y de académicos, investigadores, expertos y público interesado en la temática, por otro, de un instrumento indispensable para profundizar el estudio, la reflexión y el debate sobre el problema social que ocupa el centro de gravedad de la cuestión social : el trabajo precario."
"El Trabajador de la precariedad describe minuciosamente los procesos de precariedad y debilitamiento de la integración profesional y social, abriendo un debate necesario sobre la redefinición de los criterios y premisas que permitan llegar al objetivo común de construir una sociedad de semejantes. Un tipo de formación social en cuyo seno nadie está excluido porque cada uno dispone de los recursos y de los derechos necesarios para mantener relaciones recíprocas de interdependencia (y no solamente de dependencia) con todos los miembros de la sociedad."
Guillermo Pérez Sosto


Marianne Blanchard
Les Écoles supérieures de commerce
Sociohistoire d’une entreprise éducative en France

Histoire des techniques
Sous la direction d’Anne-Françoise Garçon et André Grelon
Série Recherche, n° 4
Classiques Garnier, 2015. 411 p. ISBN 978-2-8124-3699-4
Cet ouvrage interroge dans une perspective sociohistorique le développement des écoles supérieures de commerce en France, en retraçant les grandes étapes de leur développement depuis la fin du XIXe siècle
Lire la suite


Fabien Truong
Jeunesses françaises
Bac + 5 made in banlieue

La Découverte, 2015. 320 p. ISBN 978-2-70718-688-1

Ancien prof de lycée dans le « 9-3 » devenu sociologue, Fabien Truong a pendant dix ans – des émeutes de 2005 aux attentats de janvier 2015 – suivi et accompagné une vingtaine d’anciens élèves, du bac jusqu’à la fin de leurs études. Tour à tour prof, enquêteur, témoin, conseiller et confident, il dresse ici le portrait tout en finesse d’une certaine jeunesse française, celle des banlieues populaires issues de l’immigration.
Lire la suite


Michael Burawoy
Traduction Quentin Ravelli
Produire le consentement
La ville brûle, 2015. 304 p. ISBN 978-2-36012-034-5

Depuis les années 1930, les sociologues du travail se demandent pourquoi les ouvriers ne travaillent pas plus... Michael Burawoy se demande quant à lui pourquoi les ouvriers travaillent aussi dur, et ce qui les fait consentir à leur propre exploitation.
Lire la suite


Cristina Nizzoli
C’est Du Propre  ! Syndicalisme et travailleurs du « bas de l’échelle » (Marseille et Bologne)
(Préface de Sophie Béroud)
PUF, Collection « Partage Du Savoir », 2015. 224 p. ISBN 978-2-13-063530-7

« Ce n’est pas parce qu’on nettoie la merde des autres qu’on n’existe pas ! » Pour Ana, immigrée et salariée du secteur de la propreté, la question qui se pose est avant tout celle de la reconnaissance de ce « sale boulot ».
Lire la suite


Anne Lambert
Tous propriétaires ! L’envers du décor pavillonnaire
Sciences Po, 2015. 288 p. ISBN 978-2-0211-7149-5

Faut-il faire de la France un pays de propriétaires et liquider le parc HLM de l’après-guerre ? C’est en tout cas le tournant pris par les politiques publiques depuis les années 1970. Être propriétaire de son pavillon, profiter des attraits de la ville à la campagne, réinventer la sociabilité de voisinage et la mixité sociale, tel est le projet qu’ont vocation à incarner les nouveaux lotissements et que favorisent les aides à l’accès à la propriété.
Lire la suite


Fanny Bugeja-Bloch, Marie-Paule Couto
Les méthodes quantitatives
PUF, Collection "Que sais-je ?" 2015. 128 p. ISBN 978-2-13-063161-3

Que seraient la sociologie et, plus généralement, les sciences sociales sans l’outil statistique ? Au principe de nombreuses disciplines, les méthodes quantitatives ne vont pourtant pas de soi et méritent d’être expliquées. Comment concevoir une enquête par questionnaire ? Est-elle objective ? Comment exploiter les données obtenues ?
Lire la suite


Cécile Van de Velde
Sociologie des âges de la vie
Armand Colin, 2015. 128 p. ISBN 978-2-2006-0050-1

De l’enfance à la vieillesse, comment se structurent aujourd’hui les différents temps de la vie ? Que signifie être « jeune » ou être « vieux » dans nos sociétés contemporaines ? De quelle façon évoluent les liens familiaux et sociaux entre générations, en France et ailleurs en Europe ?
Lire la suite


Florence Weber
Brève histoire de l’anthropologie
Flammarion, Collection « Champs essais », 2015. 354 p.
ISBN 978-2-0812-3922-7

L’histoire relatée dans ce livre, c’est celle des rencontres entre un témoin qui observe et cherche à comprendre et les hommes auxquels il s’intéresse, celle d’une science née des contacts culturels, celle d’une méthode d’investigation qui permet de connaître les peuples éloignés et le grand large, mais aussi l’humanité la plus proche de soi.
Lire la suite


Laure Bereni
La bataille de la parité. Mobilisations pour la féminisation du pouvoir
Economica, 2015. 304 p. ISBN 978-2-7178-6782-4

Comment les quotas sont-ils devenus une évidence républicaine ? Pourquoi l’équivalence numérique des sexes s’est-elle imposée comme le miroir de l’égalité dans les lieux de pouvoir ?
Lire la suite


Serge Paugam
Vivre ensemble dans un monde incertain
Editions l’Aube, 2015. 105 p. ISBN 978-2-8159-1117-7

Pour Serge Paugam, les différents types de liens qui rattachent les individus à la société sont aujourd’hui fragilisés, et à l’origine de profondes inégalités. Pour essayer de remédier à cette situation, il faut revenir aux fondements de ces liens : la protection et la reconnaissance.
Lire la suite


Quentin Ravelli
La stratégie de la bactérie
Une enquête au cœur de l’industrie pharmaceutique

Editions du Seuil, 2015. 368 p. ISBN 978-2-0210-9885-3

Médicaments dangereux, essais cliniques biaisés, experts corrompus : l’industrie pharmaceutique est au centre de scandales largement médiatisés. Au fil des procès, on dénonce des conflits d’intérêts et des manquements à l’éthique professionnelle. Mais suffit-il de pointer les failles du système et d’en rester là ?
Lire la suite


Alban Jacquemart
Les hommes dans les mouvements féministes
Socio-histoire d’un engagement improbable

Avec une préface d’Olivier Fillieule.
Avec le soutien de l’association Archives du féminisme et de la région Pays de la Loire.

Presses Universitaires de Rennes, 2015. 326 p.
ISBN 978-2-7535-3566-4

Comment des hommes deviennent des militants féministes ? Dépassant l’apparent paradoxe de la question, ce livre y répond en développant une sociologie historique et politique de cet engagement statistiquement minoritaire et socialement improbable.
Lire la suite