Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Publications > Ouvrages

Nouvelles parutions

Sociologie de l’alimentation
Philippe Cardon, Thomas Depecker, Marie Plessz
2019. Armand Colin. 240 p. ISBN 9782200621049
À la croisée des espaces domestique, politique et marchand, l’alimentation est un objet incontournable pour comprendre le fonctionnement et l’évolution des sociétés. Elle occupe une place centrale dans l’économie, dans l’emploi du temps et le budget des ménages, dans l’administration sanitaire, dans la définition même des classes sociales ou des aires culturelles.
Une multitude d’acteurs publics, privés ou associatifs tentent par ailleurs d’orienter notre alimentation pour améliorer notre santé, sauvegarder l’environnement, ouvrir des débouchés commerciaux, promouvoir des valeurs éthiques ou valoriser la gastronomie française.
Cet ouvrage présente de manière approfondie l’ensemble de ces problématiques en mettant en perspective les grandes théories sociologiques sur l’alimentation et ses enjeux actuels. Il aborde l’alimentation sous l’angle de l’identité culturelle et de classe ; de la réforme des consommations ; des pratiques quotidiennes et de la socialisation au sein des ménages.
La sociologie de l’alimentation offre ainsi un regard original sur les inégalités économiques et sociales, l’éducation, la santé, l’environnement.


100語ではじめる社会学
Les 100 mots de la sociologie (en Japonais)

Sous la direction de Serge Paugam
2019, ISBN 978-4-560-51025-4, 150 p.
« Porter un regard neuf sur la réalité du monde social en l’interrogeant autrement », telle pourrait être la devise du sociologue. Car la sociologie, depuis sa naissance à la fin du XIXe siècle, se propose de chasser les mythes de la vie ordinaire, d’aller voir derrière les apparences pour mieux saisir l’homme en société. Pour cela, cette discipline a forgé des méthodes, des concepts pour penser les liens de l’individu à la société.
Au-delà des oppositions d’écoles et de méthodes, vingt et un sociologues se sont réunis afin de choisir et de définir les 100 mots qui font le cœur de leur discipline et de leur métier. De « classes sociales » à « habitus », d’« intégration » à « paradigme », de « lien social » à « type idéal », cet ouvrage nous montre combien le regard sociologique est indispensable aujourd’hui au développement de la conscience que les sociétés ont d’elles-mêmes.


Rencontres avec Michel Offerlé
Collectif
2019. Editions du Croquant 542 p. ISBN 9782365121989
Plus d’une soixantaine de contributions rappellent combien son œuvre, mais aussi sa personne, ont compté pour elles et pour eux. Est dévoilée ainsi un peu de la personnalité de celui qui leur a donné le goût de la recherche sans les enfermer dans une « école » de science politique.
À la manière d’un dictionnaire, dans un format original, l’ouvrage rassemble 71 notices qui reviennent sur un concept, un objet scientifique (ou non), un livre ou un article. Depuis « acte de vote » jusqu’à « vote des patrons », en passant par « socialisme municipal » ou « organisations patronales », sans oublier « SHIP », « Genèses et collection socio-histoires », elles produisent des Mélanges d’un genre nouveau, non conventionnel et foisonnant. Une bibliographie de Michel Offerlé et un retour sur son itinéraire par lui-même complètent cet abécédaire.
L’ensemble donne à voir les transformations de la science politique au tournant du XXIe siècle. Il permet de prendre la mesure de l’originalité d’une œuvre qui place l’interdisciplinarité et le terrain au cœur de la démarche du chercheur et de l’enseignant.