Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres > Doctorants

Markou Efi

Doctorante, EHESS
Membre de l’équipe PRO du CMH.

Autre affiliation : INED
Discipline : Sociologie

Sujet de thèse : La décentralisation industrielle en France dans le premier XXe siècle : La construction d’un outil d’action
Directeur de thèse : André Grelon

PRÉSENTATION - AXES DE RECHERCHE
La thèse d’Efi Markou porte sur l’avènement, au cours du premier XXe siècle, de la notion de la décentralisation industrielle comme sens commun et comme objet de l’action publique, et sur la constitution des discours qui l’ont porté. Mobilisant différents types de sources, la thèse voudrait comprendre le passage d’un ensemble des débats mobilisant, au tournant du XXe siècle, la décentralisation industrielle dans l’effacement de l’opposition entre villes (notamment « Paris »), et « campagnes » (ou des échelles intermédiaires, comme celle de la périphérie des villes et de la banlieue) aux efforts des années quarante pour définir les politiques nationales d’une décentralisation industrielle au service de la modernisation de l’économie. Pour cela, elle prend en compte un ensemble de questions : Qui étaient ces acteurs ? Pourquoi promouvaient-ils la décentralisation industrielle ? Dans quelles questions socio-économiques était-elle mobilisée ? Quels sens donnaient-ils à la décentralisation industrielle et quelles autres expressions étaient parallèlement ou concurremment évoquées ? Quelles actions entreprenaient-ils ? Comment avaient-ils contribué à modifier la géographie des industries ? Dans quel type d’appareil productif inscrivaient-ils leur action et quelles étaient les échelles territoriales impliquées ? Pour l’interprétation, elle a recours à la notion de la multipositionnalité : la mise en lumière des appartenances multiples des acteurs permettra de reconstruire des canaux de communication – ou les impasses –, et les processus de réappropriation des arguments, les lieux et les processus d’élaboration des discours et des actions.

Menée sous la direction d’André Grelon et de Christian Topalov depuis 2011, cette thèse reprend, afin de le conclure, un travail de thèse entamé dès 1992 à l’EHESS sous la direction de Christian Topalov, suite à un DEA en Etudes urbaines (EHESS). Depuis 1993 elle était doctorante associée au CSU (CNRS). Parallèlement à cette thèse, Efi Markou a travaillé dans le cadre de plusieurs projets de recherche en sociologie et en histoire. Depuis 2006, elle est ingénieure d’étude au Service des enquêtes et des sondages de INED, chargée de méthodologie, de logistique et d’organisation d’enquêtes quantitatives.

PUBLICATIONS
Markou Efi, 2013, « Oeuvre collective et stratégies d’autorité. Le Corbusier, Les trois établissements humains, 1945/1959 », in Chabard Pierre, Kourniati Marilena, 2013, Raisons d’écrire. Livres d’architectes 1945-1999, Editions de la Villette, « Penser l’espace », Paris, p. 19-44.

Markou Efi, 2006, « La décentralisation des industries parisiennes : figures d’acteurs (1928-1940) », in Fraboulet Danièle, Rivière Dominique (dir), 2006, La ville sans bornes / La ville et ses bornes, Nolin, Paris, p. 187-199.

Markou Efi, 2005, « Paris et les usines (1900-1919). De l’industrialisation de la capitale à l’aménagement de son agglomération », in Marec Yannick (dir.), 2005, Villes en crise ? Les politiques municipales face aux pathologies urbaines (fin XVIIIe-fin XXe siècle), Créaphis, Paris, p. 139-149.

Markou Efi, 2005, « Réformer la ville, résoudre la question agraire. L’ordre urbain d’Emile Vandervelde (1895-1910) », Cahiers Jaurès, n°177-178 (Les socialistes et la ville, 1890-1914), p. 23-38.

Markou Efi, Rhein Catherine, 2005, Tissu industriel, planification spatiale des activités économiques et rapports sociopolitiques dans la métropole parisienne (1920-1950), METLTM, DGUHC, Paris.

Markou Efi, 2004, « Military Thinking and the Urban Question : Industrial Decentralization in France in the Interwar Period », in Chickering Roger , Funck Marcus (dir.), 2004, Endangered Cities : Military Power and Urban Societies in the Era of the World Wars, Brill, Boston, p. 35-46.

Markou Efi, 2003, « Sociologie, géographie et économie politique au début du XXe siècle. René Maunier et la localisation des industries », Sociétés contemporaines, n°49-50, p. 139-165.

Markou Efi, 2002, « Socialisme, réforme sociale et sciences sociales : Emile Vandervelde et le retour aux champs », in Défaud Nicolas, Guiader Vincent (dir.), 2002, Discipliner les sciences sociales. Les usages sociaux des frontières disciplinaires, L’Harmattan , « Cahiers politiques », Paris, p. 27-46.

Markou Efi, 2001, « Les conditions de la production des ‘Cartes industrielles de France’ : ingénieurs et géographes (1925-1938) », in Baudelle Guy, Ozouf-Marignier Marie-Vic, Robic Marie-Claire (dir.), 2001, Géographes en pratiques (1870-1945). Le terrain, le livre, la cité, Presses universitaires de Rennes, « Espaces et territoires », Rennes, p. 145-158.

Markou Efi, 2001, « Militaires et urbanistes durant les années trente. L’aménagement urbain et la menace aérienne », Annales de la recherche urbaine, n°91, p. 18-26.

Markou Efi, 1999, « Les villes des militaires. Danger aérien et (pro)positions sociales durant les années trente », in PRI Etudes urbaines, 1999, Villes, espaces et territoires. Travaux de l’EHESS. 1999, PRI Etudes urbaines/EHESS, Paris, p. 142-153.

Markou Efi, 1998, Activités économiques et solidarités locales (1945-1970). Lecture des monographies urbaines et professionnelles, CESIP, Paris, 97 et 18 p.

Markou Efi, 1998, « Activités économiques et solidarités locales (1945-1970). Analyse seconde de monographies urbaines et professionnelles », Cahiers de recherche de la MIRE, n°3, p. 84-89.

Markou Efi, 1994, Aux origines de la Fonction « Etudes ». La Délégation générale à l’équipement national (1941-1944), la Direction générale de l’urbanisme et de l’habitation (1947-1949) et les experts extérieurs, CSU, Paris, 104 p.

MÉMOIRES
Markou Efi, 1992, « Planification urbaine et contrôle social. La disposition spatiale de l’industrie et de l’habitat populaire : Athènes et Paris pendant l’entre-deux-guerres », mémoire de DEA sous la direction de Christian Topalov.

Ingénieure d’études au Service des enquêtes de l’INED
Chargée de méthodologie, logistique et organisation d’enquêtes quantitatives

Adresse personnelle
10ter rue Janssen 75019 Paris
01.48.03.07.49