Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Actualités

Les Mardis de Jourdan

Les damnées de la mer - Femmes et frontières en Méditerranée

Mardi 11 mai 2021 de 13h à 15h  
Camille Schmoll. Géographe présente son dernier ouvrage, Les damnées de la mer - Femmes et frontières en Méditerranée.
Présentation par Pauline Guinard (géographe, ENS/LABO), discussion par Johanna Siméant-Germanos (politiste, ENS/CMH) et Camille Hémet (économiste, ENS/PSE)

Le projet de ce séminaire est de créer un rendez-vous régulier de discussion entre les différentes sciences sociales représentées sur le campus Jourdan de l’ENS-PSL : sociologie, géographie, aménagement, économie, anthropologie, science politique, mais aussi droit ou histoire... en y intégrant également les préoccupations environnementales portées par le CERES, et ce d’autant que les questions environnementales ont été un des foyers d’une interdisciplinarité renouvelée lors des dernières années. Le principe de l’unité des sciences sociales ne signifie assurément pas l’indifférenciation des disciplines : toutes ont leur savoir-faire, leurs bibliothèques, leurs concepts propres, et en tant que disciplines empiriques leurs méthodes - mais elles appartiennent bien à un espace épistémologique commun, qui fait tout le sens de l’existence du campus Jourdan, et nourrit l’envie d’un dialogue autour de travaux récents.
Renseignements
Le projet de ce séminaire est de créer un rendez-vous régulier de discussion entre les différentes sciences sociales représentées sur le campus Jourdan de l’ENS-PSL : sociologie, géographie, aménagement, économie, anthropologie, science politique, mais aussi droit ou histoire... en y intégrant également les préoccupations environnementales portées par le CERES, et ce d’autant que les questions environnementales ont été un des foyers d’une interdisciplinarité renouvelée lors des dernières années. Le principe de l’unité des sciences sociales ne signifie assurément pas l’indifférenciation des disciplines : toutes ont leur savoir-faire, leurs bibliothèques, leurs concepts propres, et en tant que disciplines empiriques leurs méthodes - mais elles appartiennent bien à un espace épistémologique commun, qui fait tout le sens de l’existence du campus Jourdan, et nourrit l’envie d’un dialogue autour de travaux récents.
Renseignements