Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Axes de recherche > Le travail depuis ses frontières

Le travail depuis ses frontières (Travail)

Dirigé par Philippe Askenazy (philippe.askenazy@ens.fr) et Claude Didry (claude.didry@ens.fr)

Le travail fait ici l’objet de recherches qui se situent sur des terrains variés, et qui interrogent la notion même de « travail ». Ainsi, le travail – loin de toute évidence a priori– est envisagé à partir de la signification que lui confèrent les acteurs, en sortant par exemple de la focalisation sur le travail ouvrier ou d’exécution au sens d’une sociologie classique du travail centrée sur l’atelier. Pour cela, les recherches envisagent tout autant le travail dans une organisation qui en définit la portée, qu’il s’agisse d’une activité de fabrication, de réalisation d’un service, d’encadrement, de recherche que le « travail à côté » aux frontières des activités domestiques et de loisir ou encore le travail dans un espace internationalisé où prévaut un allongement de la « chaîne de valeur ». Il s’agit donc d’étudier le travail en l’articulant :

  • avec le fonctionnement plus global des entreprises dans des économies mondialisées, en relation avec les cadres juridiques auxquels les acteurs se réfèrent pour appréhender leur activité professionnelle, engager des négociations collectives voire construire des litiges et des mobilisations collectives ;
  • avec la vie personnelle et les styles de vie, aux confins du « hors travail » ;
  • avec différents espaces nationaux ou périodes historiques, dans lesquels le travail perd parfois de sa netteté à l’épreuve notamment d’une « informalisation » de l’économie.