Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Équipes > GRECO

Journées d’études : « Radicalisation politique et luttes armées. La lutte armée, instrument d’émancipation des femmes ? »

Journées d’études co-organisées par le CMH

Mardi 15 et mercredi 16 mars
Lieu
 : CMH, 48 bd Jourdan, 75014 Paris, salle 10 le 15 et salle F le 16
Programme
Mardi 15 mars
13h30 Accueil des participants – 48 bd Jourdan, 75014 Paris, salle 10
Présidente de séance : Maritza Felices-Luna.
14h00-14h30 : Fanny Bugnon (Univ. de Rennes II), introduction des journées d’étude, « Penser la violence politique des femmes ».
14h30-15h00 : Ami-Jacques Rapin (Univ. de Lausanne), « Action clandestine et militarisation : les dimensions contraintes de lutte armée ».
15h00-15h30 : discussion
15h30-16h00 : pause
16h00-16h30 : Anne Steiner (Univ. de Paris X), « Ulrike Marie Meinhof : du journalisme engagé à la lutte armée, une trajectoire politique ».
16h30-17h00 : Isabelle Lacroix (UVSQ), « La participation des femmes à la lutte armée au Pays Basque. De l’émancipation à l’assignation de genre ».
17h00-17h30 : discussion finale
Mercredi 16 mars
9h30 Accueil des participants – 48 bd Jourdan, 75014 Paris, salle F
Présidente de séance : Marielle Debos.
10h00-10h30 : Laetitia Bucaille (Inalco, CESSMA), « Les femmes dans la guerre, des combattants comme les autres ? »
10h30-11h00 : Maritza Felices-Luna (Univ. Ottawa, Canada), « La production de(s) féminité(s) au sein de groupes armés contestataires : modèles imposées, pratiques négociées ».
11h00-11h30 : discussion
11h30-12h00 : pause
12h00-12h30 : Jules Falquet (Univ. Paris Diderot, CEDREF-LCSP), « Le concept de “division sexuelle du travail révolutionnaire” pour analyser la participation des femmes : le cas du Salvador ».
12h30-13h00 : discussion
13h00-14h00 : repas
Présidente de séance : Isabelle Lacroix.
14h00-14h30 : Laurent Gayer (Sciences Po, Paris), « Militariser les femmes : doctrines, pratiques et critique du “féminisme martial” en Asie du Sud ».
14h30-15h00 : Camille Boutron (Universidad de los Andes), « La réinsertion sous conditions ? Trajectoires combattantes féminines du post-conflit au Pérou et réaffirmation du système patriarcal.
15h00-15h30 : discussion
15h30-16h00 : pause
16h00-16h30 : Géraldine Casutt (EHESS et Univ. de Fribourg), « Femme et djihad : le refus d’une violence d’émancipation et l’inscription dans une lutte au nom d’Allah ».
16h30-17h00 : Carole André-Dessornes (EHESS, Cadis), « Aux origines des opérations/suicides au féminin : Le Liban ou une stratégie adoptée par les groupes séculiers au nom de la libération du territoire (une émancipation qui ne s’est pas concrétisée politiquement) ».
17h00-17h30 : discussion finale

Agenda

Ajouter un événement iCal