Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Équipes > GRECO

Journée d’études « Mobilité sociale et frustration »

Journée d’études co-organisée par le CMH

Vendredi 14 octobre, 9h45-17h45
Lieu
 : Sciences Po, 13 rue de l’Université, 75007, Paris, Salle du Conseil
Organisée par Michel Forsé (CNRS, CMH) et Maxime Parodi (SciencesPo, OFCE)
A l’heure où l’entend beaucoup parler d’un « ascenseur social » qui serait en panne ou d’un sentiment de déclassement, cette journée d’études se propose de revenir sur les questions classiques en sociologie de la mobilité sociale et de la frustration. Comment évoluent aujourd’hui les perspectives de mobilité sociale ? Quel est le ressenti des individus sur la mobilité sociale en général et sur la leur en particulier ? Quel lien peut-on faire entre la mobilité sociale et le sentiment de frustration ? Depuis la célèbre thèse d’Alexis de Tocqueville sur la frustration relative, il est devenu habituel de lier ensemble les deux notions. Est-ce toujours pertinent ? Quelles sont les limites de cette perspective ?
Programme
Accueil à partir de 9h45
Première session sous la présidence d’Hélène Périvier (Sciences Po, OFCE)
10h-10h45, Camille Peugny (Université Paris 8, CRESPPA) : Les conséquences individuelles et collectives de la mobilité sociale : construire un cadre théorique pour rendre compte de l’expérience du déclassement.
11h-11h45, Louis-André Vallet (CNRS, OSC) : Mobilité entre générations et fluidité sociale en France au fil des cohortes de naissance et selon l’avancée en âge : le rôle de l’éducation.
Déjeuner 12h-13h45
Deuxième session sous la présidence de Yannick Lemel (associé au Gemass)
13h45-14h30, François Dubet (Université de Bordeaux, Centre Emile Durkheim & CADIS) : Individualisation des inégalités et frustration relative.
14h45-15h30, Michel Forsé (CNRS, CMH), Maxime Parodi (Sciences Po, OFCE) : Comment les Français jugent-ils leur statut social ?
Pause café : 15h45-16h
Troisième session sous la présidence de Florence Maillochon (CNRS, CMH)
16h-16h45, Etienne Perron-Bailly (DREES) : C’était mieux avant ? L’opinion des Français sur leur situation par rapport à celle de leurs parents.
17h-17h45, Olivier Galland (CNRS, GEMASS) : Les jeunes face aux injustices et aux discriminations.
Chaque communication sera suivie de 15 minutes de débat.

Inscription obligatoire  : LDF@ofce.sciences-po.fr
(nombre de places limité)

Agenda

Ajouter un événement iCal