Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Publications > Thèses

Jean-Paul Grémy

Jalons pour une théorie du questionnaire dans les sciences de l’homme
Résumé :

Cette recherche vise à construire un cadre théorique correspondant aux différentes formes de tests et de questionnaires dont on a acquis l’expérience (en psychologie appliquée, puis par la pratique des enquêtes sociologiques). Dans une première partie, on présente la polymorphie syntaxique de l’interrogation en français (en l’illustrant d’exemples tirés de tests ou de questionnaires), pour chercher ensuite à réduire les multiples formes de questions à une forme canonique, dont toutes les autres formes sont dérivables par transformations paraphrastiques (on s’inspire principalement des travaux de Chomsky, Tesnière, et Harris). Dans la seconde partie, on décrit les relations sémantiques qui lient questions, réponses, et présuppositions ; on expose ensuite les principaux systèmes de logique érotétique (Belnap, Åqvist, Kubinski), pour aboutir à la description de la syntaxe et de la sémantique formelles des questions et des réponses. La troisième partie porte sur la structure du questionnaire et sa réduction à une forme canonique utilisable pour l’analyse des données recueillies. La conclusion indique les applications possibles, et signale les recherches nécessaires pour qu’il soit possible d’élaborer une théorie générale du questionnaire.
En ligne