Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Membres

Israël Liora

Liora Israël est maîtresse de conférences en sociologie à l’EHESS depuis 2006, secrétaire du bureau de L’EHESS.

Ancienne directrice adjointe du CMH (2010-2014), elle est membre de l’équipe PRO.
Elle a été visiting scholar au Center for the Study of Law and Society de l’Université de Berkeley (Californie) du 15 août au 31 décembre 2014.
Elle a créé avec Corentin Durand l’Ouvroir de Sciences Sociales Potentielles de l’EHESS (Ouscipo)
Elle a rédigé un rapport pour le secrétaire d’Etat Thierry Mandon sur l’accueil en France des scientifiques en danger.
Ce rapport a conduit à la création du programme PAUSE hébergé par le Collège de France.

Après une thèse consacrée à la résistance dans les milieux judiciaires sous Vichy publiée en 2005 sous le titre Robes noires, années sombres aux Éditions Fayard, elle s’intéresse aujourd’hui aux mobilisations politiques du droit dans les années 1970. Elle a récemment travaillé sur la place du droit dans la formation des élites (dans le cadre du projet Elidroit. La formation au droit des élites du privé et du public depuis 1958. Quels savoirs juridiques pour quels modes de gouvernement ? Programme ANR "Gouverner, administrer", 2009-2012) et a participé à la coordination d’un réseau international de recherche soutenu par la Law and Society Association (IRC 08 « Legal Education »). Elle coordonne actuellement au sein du CMH un programme de recherche intitulé "Droit, mobilisations, discriminations", financé par le programme Émergence(s) de la ville de Paris.

Auteur de deux livres (dont L’arme du droit, aux Presses de Sciences Po, traduit en italien et en chinois) et co-coordinatrice de deux ouvrages collectifs, elle a dirigé ou co-dirigé plusieurs numéros de revue, notamment sur « La cause du droit » (Politix, 2003), « Professions et engagement public » (Sociétés contemporaines, 2009), « Quelles méthodes pour la sociologie du droit et de la justice » (Droit et Société, 2009), "Défendre l’ennemi public" (Le mouvement social, 2012, avec Maria Malatesta),"Jean-Jacques de Félice, avocat militant des droits de l’homme" (Matériaux pour l’histoire de notre temps, 2015, avec Sylvie Thénault et Bassirou Barry). Elle a publié un ouvrage collectif (coordonné avec Guillaume Mouralis) sur le rôle du droit dans les sorties de guerre paru chez Asser Press/ Springer, Dealing with Wars and Dictatorships : Legal Concepts and Categories in Action.

Enseignante à l’EHESS, membre du conseil pédagogique de la mention sociologie, elle anime un séminaire de recherche annuel ouvert à tous, étudiants, chercheurs, auditeurs libres. Cette année le séminaire, (EHESS) s’intitule "L’expérience du droit". Elle est également membre du PRI "Terrains du droit".

Elle a reçu en 2008 le prix international Adam Podgórecki décerné par le Research Committee on Sociology of Law de l’Association Internationale de Sociologie.

Elle est membre depuis 2009 du Comité de rédaction de la Revue Canadienne Droit et Société / Canadian Journal of Law and Society, depuis 2011 du comité éditorial de la revue Droit et Société, depuis 2014 du comité de rédaction de la Law & Society Review.

Elle est membre du Réseau Thématique "Sociologie du droit et de la justice" de l’Association Française de Sociologie, et de la Law and Society Association. Elle a été élue membre du Board of Trustees de l’association pour la période 2014-2016.

Doctorant.e.s

PUBLICATIONS

2017

Article de revue

2016

Chapitre de livre
Article de revue

2015

Chapitre de livre
Article de revue

2014

Livre
Chapitre de livre
Article de revue
  • Israël Liora (2014) « Le goût des autres. La cuisine du droit vue par une sociologue », Grief. Revue sur les mondes du droit, 1, p. 40-47.
  • Israël Liora (2014) « Les joueurs répétés ont-ils plus de chance de gagner ? Débats sur le sens de la justice », Droit et Société, 85, p. 543-559.
    Résumé : Introduction au dossier "Injustices de la Justice ? Autour de Marc Galanter", comprenant outre cette presentation la traduction en français de l'article celebre "Why the Haves Come Out Ahead ? Speculations on the Limits of Legal Change" (_Law and Society Review, _place_holder;_1974), une introduction originale de Marc Galanter et un article de Nicolas Herpin. _place_holder; ER - End of Reference
  • Israël Liora et Grosdidier Jean (2014) « John Dewey et l’expérience du droit. La philosophie juridique à l’épreuve du pragmatisme », Tracés. Revue de Sciences humaines, 27, p. 163-180.
    Résumé : En 1941, le philosophe John Dewey participa à une conférence à l’Université Northwestern qui lui donna l’occasion d’expliciter sa « philosophie du droit ». Le commentaire du court texte qu’il prononça nous donne l’opportunité de développer plusieurs axes de réflexion, en sociologie comme en philosophie du droit, propices à l’ouverture de pistes de recherche inspirées par le pragmatisme et portant sur le droit et la justice. Ouvrant à des programmes de recherches empiriques comme à la remise en cause d’approches trop internes et normatives du droit, Dewey invite en effet à appréhender le droit comme un processus de part en part social, à rebours des approches traditionnelles des juristes.
    Mots-clés : droit, enquête, philosophie du droit, pragmatisme, sociologie du droit, théorie du droit.
  • Israël Liora et Vanneuville Rachel (2014) « Enquêter sur la formation au droit en France. L'exemple des formations extra-universitaires », Revue Interdisciplinaire d'Études Juridiques, 72, p. 143-164.

2013

Article de revue

2012

Chapitre de livre
Article de revue

2011

Chapitre de livre
Article de revue

2010

Chapitre de livre
Article de revue

2009

Livre
  • Israël Liora (2009) L'arme du droit, Presses de Sciences Po, Paris. (Contester).
    Résumé : De Gisèle Halimi défendant la légalisation de l'avortement aux procès des faucheurs d’OGM, du Tribunal pénal international pour le Rwanda à l’engagement de Chirine Ebadi en Iran, nombreux sont les combats politiques contemporains qui font intervenir le droit. Outil de régulation ou de répression, le droit est aussi, sous certaines conditions, un registre d’action qui mérite d’être pleinement intégré au répertoire de la contestation. C’est ce que montre ce livre, à partir d’une synthèse inédite de travaux français et internationaux, au croisement de la sociologie, de l’histoire, du droit et de la science politique. Le rôle des avocats, en particulier dans la défense des libertés ; le procès, comme arène publique ; le pouvoir du droit, au regard de ses évolutions les plus récentes notamment en matière de justice internationale, en sont les angles privilégiés, pour dépasser la vision simpliste de « l’arme » du droit et de la « judiciarisation » de nos sociétés. ER - End of Reference
Chapitre de livre
Article de revue

2008

Livre
Chapitre de livre
Article de revue

0 | 50

--- Exporter la sélection au format