Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > À la une

Aux sources du capitalisme. Commerce, travail et transmissions familiales (Europe méridionale, XVe-XXe siècle)

Nouveauté

Coordonné par Claude Didry, Florent Le Bot, Corine Maitte et Michela Barbotrevue
L’Homme et la Société n°211
L’Harmattan. 2021. 238 pages. ISBN : 978-2-343-22543-2

La fin du salariat serait-elle en vue ? Un capitalisme plus agile, ou plus liquide adviendrait-il ? Les formes les plus contemporaines du capitalisme, à travers notamment le travail de plateformes, contribueraient-elles à cette transformation radicale ? Cette vision renvoie en fait à un récit couramment admis, faisant du rapport salarial le creuset du capitalisme sous l’impulsion d’une bourgeoisie prométhéenne. Ce récit est dominé par la figure de la révolution industrielle fondée sur une héroïsation de l’entrepreneur, avec pour contrepartie l’expropriation. Pour échapper à ce mythe, ce numéro propose un retour aux sources du capitalisme en analysant le développement de la production. Le processus qui se dessine part de l’affirmation progressive du commerce qui s’insinue comme activité économique dans les institutions. Son analyse conduit à mettre au jour un encastrement originel de la production marchande dans l’univers familial, et interroge la place de la famille, celle des corporations, ainsi que les porosités des villes et des campagnes.