Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Équipes > PRO

Activités scientifiques antérieures


2016

Journée d’étude, Genre et neo/orientalismes
Vendredi 5 février, 9h‐17h30
Lieu
 : Université Paris Diderot, Salle M19, bât. Olympe de Gouges, 8 Place Paul Ricoeur
Avec la participation d’Amélie Le Renard
PROGRAMME
9h00 – Ouverture par Azadeh Kian, sociologue, CEDREF et LCSP, Université Paris 7 Diderot et Amélie Le Renard, sociologue, CMH-PRO, CNRS.
• Séance 1 : 9h15-12h30
Discutante : Virginie Dutoya, politiste, Centre Emile Durkheim, CNRS.
Présidente de séance : Meriem Rodary, anthropologue, URMIS, Université Paris Diderot.
- « L’encadrement néo/orientaliste du terrorisme au prisme du genre », par Aslı Telseren, sociologue, CEDREF et LCSP, Université Paris 7 Diderot.
- « De l’invisibilité de la femme musulmane dans les représentations littéraires (néo)-orientalistes à sa visibilité depuis le 11 septembre », par Hayatte Lakraâ, chercheuse en littérature, LDI-CNRS 7187, Littératures postcoloniales, Université Paris 13.
- « Politiques de dévoilement des femmes saoudiennes : entre fantasmes postcoloniaux et Etat de surveillance », par Amélie Le Renard, sociologue, CMH-PRO, CNRS.
• Séance 2 : 14h-17h30
Discutante : Karima Ramdani, politiste, Genre, Travail, Mobilités – CRESPPA, CNRS.
Présidente de séance : Azadeh Kian, sociologue, CEDREF et LCSP, Université Paris 7 Diderot.
- « Les femmes du Sud aussi ont toujours travaillé : genre, classe et néorientalisme dans les représentations du travail des femmes pauvres au Maroc et au Sénégal », par Meriem Rodary, anthropologue, URMIS, Université Paris Diderot.
- « La fabrique néo-coloniale de la tradition au Maroc et en contexte migratoire », par Nasima Moujoud, anthropologue, LARHRA, Université Alpes-Grenoble.
- « Des femmes à sauver de l’islam, de la tradition, de la culture. Organisations internationales et agences nationales de développement au Tadjikistan (1993-2015) », par Lucia Direnberger, sociologue, LCSP et CEDREF, Université Paris 7 Diderot.
17h-17h30  : Clôture par Lucia Direnberger et Aslı Telseren.


Journées de Foljuif 2016
Mercredi 15, Jeudi 16 et Vendredi 17 juin
Lieu
 : Site de Foljuif ENS, Rue du Château - 77140 Saint-Pierre-Lès-Nemours

Mercredi 15 juin 2016 : Journée ETT

Comité d’organisation :Mihaela Hainagiu, Camille Martin, Bertrand Müller
09h30 : Accueil, café, installation dans les chambres
10h-12h00 : Ethnographie de l’entreprise. A quelle échelle analyser les pratiques patronales contemporaines ?
Atelier n° 1 organisé par Michel VILLETTE (PRO, professeur AGROPARISTECH)
Discutant : (à préciser)
Michel VILLETTE (PRO, professeur AGROPARISTECH) - L’ethnographie des singularités comme critique des dispositifs globalisants du management
Cyrine GARDES (ETT, doctorante) - Restructuration dans un groupe mondial du commerce de bricolage : le passage au low-cost d’un magasin Décomarché dans le 93
Chloé BIAGGI (ETT, doctorante) - La division du travail de fermeture d’une usine française de fabrication plastique appartenant un groupe américain
12h15-13h15 : Déjeuner
13h15-15h15 : Ethnicisation, racialisation et gestion des populations
Atelier n° 2 organisé par Jennifer BIDET (ETT, AGPR ENS) et Anton PERDONCIN (ETT, AGPR ENS)
Discutante : Aude RABAUD (URMIS, MCF Université Paris Diderot)
Clémence LEOBAL (IRIS/EHESS et Cerlis/Paris V, doctorante) - Les processus de racialisation et d’ethnicisation dans les politiques de logement en Guyane
Anton PERDONCIN (ETT et IDHES, AGPR ENS) - Quelle gestion ethnique de la main-d’oeuvre immigrée ? Le cas des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais
Natacha GAGNE (Université de Laval, professeur invitée à l’ENS) - Ethnicisation et désethnicisation des rapports sociaux : mise en perspective à partir du cas néo-zélandais
15h15-17h15 : Scripta : documenter les sciences sociales
Atelier n° 3 organisé par Bertrand MÜLLER (ETT, directeur d’études CNRS)
Discutants  : Valérie TESNIERE (ETT, directrice d’études EHESS) et Yann POTIN (Chargé d’études documentaires Archives nationales/MCF associé Université Paris Nord)
Claire BUSTARRET (ETT, Ingénieure de recherche CNRS) - La carte à jouer support d’écriture au XVIIIe siècle : un instrument de travail ?
Sara MARRINETTI (ETT, doctorante) - Seth Siegelaub et la papeterie de l’art conceptuel
Bertrand MÜLLER (ETT, Directeur de recherche CNRS) - Ecrire les sciences sociales : les réponses d’une enquête sur la forge et le forgeron
Pause café
18h-20h : Des populations aux trajectoires en santé publique : réduire et déléguer l’analyse ethnographique
Atelier n° 4 organisé par Florence WEBER (ETT, professeure ENS)
Discutantes : Gaëlle GIORDANO (Maison des Sciences Sociales du Handicap, chargée d’études), Florence WEBER (ETT, professeure ENS)
Thomas DEPECKER (ETT, chargé de recherche INRA) - Economie domestique et trajectoires scolaires des jeunes filles populaires à la fin du XIXe siècle
Julien BOURDAIS (CERMES 3 / Paris 5, doctorant) - Ethnographie et statistiques : que faire des trajectoires individuelles
Pauline BLUM (ETT, doctorante), Elsa FAVIER (ETT, doctorante) - Trajectoires des mères et configurations familiales

Jeudi 16 (journée commune ETT-PRO)

Accueil Café
10h-12h - Atelier thématique : Se mobiliser en bas de l’échelle, comparaison France / Italie / Tunisie (DUO DIM Gestes)
Discutante  : Lise Bernard (ETT)
Cristina Nizzoli (PRO) : « C’est du propre ! Syndicalisme et travailleurs du bas de l’échelle, comparaison France-Italie » (ouvrage PUF)
Sarah Barrières (PRO) : « Quand le vent de la Révolution a soufflé dans les usines.
Ethnographie d’une grève d’ouvrières en Tunisie »
12h-13h : Discussion sur le fonctionnement des équipes et sur le projet quadriennal
13h - 14h : Déjeuner
14h-16h : « Séance de rattrapage ! » Synthèse de séminaires collectifs 2015-2016
Olivier Marichalar, Michel Offerlé, Simeng Wang (ETT) : « La Chine contemporaine : l’apport des sciences sociales »
Maria Grecu, Mihaela Hainagiu (ETT) : « L’aire postsoviétique/l’ère postcommuniste au prisme des sciences sociales »
Sabrina Nouiri, Mathis Thura (ETT) : « Le corps travaillé par les institutions »
Marion Charpenel, Bérengère Savinel (PRO) : « Genre, féminismes et mobilisations collectives ». Thème de l’année : Corps
Pause Café
16h30-18h30 : Handicap psy et désordres scolaires
Discutant : Jérome Deauvieau (PRO)
Florence Weber (ETT) : « Crise de l’école et médicalisation des crises »
Pauline Blum (ETT) : « La prise en charge psy à domicile d’adolescents »
Hervé Heinry (ETT) : « Les mutations professionnelles du secteur de l’enfance handicapée »
Dîner

Vendredi 17 juin (journée équipe PRO)

Comité d’organisation : Maxime Agator, Marion Charpenel, Sophie Pochic, Bérengère Savinel
9h-13h : Atelier Droit, mobilisations et professions
Discutant : Mathieu PETITHOMME, auteur de l’ouvrage Contester en Espagne
André GRELON (PRO, DE EHESS) – Genèse, développement et transformation de l’organisation patronale catholique française
Delphine THIVET (PRO, post-doc) – La division sexuée du travail militant au sein du mouvement international La Via Campesina
Gaspar MATTON (PRO, doctorant) – Conflits agraires, usages sociaux du droit et politisation au Pérou
Pause café
Quentin RAVELLI (PRO, chargé de recherche) – La crise des subprimes en Espagne : mobilisation des clients expropriés et tactiques défensives des banquiers (enquête et documentaire)
Déjeuner
14h-17h Atelier Genre, mobilisations et professions
Discutantes : Marion CHARPENEL et Sophie POCHIC
Amélie LE RENARD et Lucia DIRENBERGER (CEDREF, Paris 7, docteure) – Genre et néo-orientalisme : programme théorique et exemples empiriques (Arabie Saoudite et Tadjikistan)
Abir KRÉFA (PRO, Post-doc EHESS) – L’émergence d’un espace de la cause des homosexuels dans la Tunisie (post)révolutionnaire
Pause
Clotilde LEMARCHANT (PRO, maîtresse de conférence Caen) – Uniques en son genre, orientation atypique et formations professionnelles courtes en France
Reguina HATZIPETROU-ANDRONIKOU (PRO, doctorante) – Déjouer les stéréotypes de genre pour jouer d’un instrument. Le cas de la musique traditionnelle en Grèce


Colloque international, « Que font les consultants du monde social ? Propriétés, pratiques et contributions du ‘conseil’ à la construction de la réalité »
Colloque international co-organisé par le Centre Maurice Halbwachs, le Printemps et le DIM GESTES
Lundi 20 et mardi 21 juin
Lieu
 : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Amphithéâtre François Furet,
105, Boulevard Raspail, 75006 Paris
Comité d’Organisation : Isabel BONI-LE GOFF, Univ. de Lausanne, Centre en Etudes Genre, Suisse, CMH, Paris, France - Vincent MOENECLAEY, Univ. de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Laboratoire Printemps, France - Sophie POCHIC, CNRS, EHESS, ENS, CMH, Paris, France
"Les sciences sociales peinent à étudier et à objectiver ce que l’on nomme couramment « le conseil », et notamment à interroger ce qu’il fait précisément au monde social. Les consultants imposent en effet les termes et les critères de leur propre appréciation (Sauviat, 1994) ainsi que leurs propres frontières et dénominations (Henry, 1992). Ils entretiennent l’idée d’une position qui va de soi et qui pourtant serait « à part » (Henry, 1997), suscitant fascination ou à l’inverse vives critiques, comme l’expliquent de nombreux auteurs (Berrebi-Hoffmann, 2002 ; Fondeur, Sauviat, 2004 ; Villette, 2003). Ils nourrissent également l’image d’un métier éternellement jeune, voire anhistorique, alors que sa progressive structuration se déploie à partir du XIXème siècle (Henry, 2012 ; McKenna, 2006, 1995 ; Moutet, 1997). Par ailleurs, « le conseil » se présente alternativement comme étant indifférencié et comme étant divers, un grand nombre de sous-espaces déclinant ou se référant à la figure prestigieuse du « conseil en management ». Celle-ci a d’ailleurs été de loin la plus étudiée, au risque qu’elle s’en trouve réifiée ; comme si les relations parfois étroites entre le conseil et le monde académique (Boussard, 2009 ; Engwall et al., 2002 ; Henry, 1992) compromettaient alors la distanciation nécessaire. Enfin, souvent présenté comme « intellectuel », en grande partie discursif, ou encore comme opérant telle une activité « magique », le travail de consulting mobilise davantage de dispositions pensées comme naturelles que de techniques explicitées et bien identifiées.
Pour toutes ces raisons, et à l’heure où s’imposent des pratiques et convictions économiques qui sont cohérentes avec beaucoup de celles du consulting (benchmarking chiffré permanent, politiques d’austérité comme One best way, désindustrialisation voulue sans heurts apparents), il convient d’interroger plus encore ces acteurs et de comprendre – sans surestimer ni sous-estimer – ce qu’ils font à la construction de la réalité sociale.
En mettant en perspective des recherches menées dans différents pays, et qui portent sur un certain nombre de « types » de consultants, ce colloque poursuit un double objectif : interroger l’évidence de l’existence même d’un « conseil », comme ensemble de pratiques proches ou homogènes ; progresser dans l’étude de leurs contributions aux caractéristiques et aux évolutions de la société.

Programme

Colloque de clôture du programme Emergence(s) "Droit, mobilisations, discriminations"
Mercredi 22 juin, 9h-18h30
Lieu
 : Institut d’études avancées de Paris, 17 Quai d’Anjou, 75004 Paris
Programme
9–9h30 : Accueil des participant.e.s et café.
Ouverture du colloque par Marie-Christine Lemardeley, Adjointe à la Maire de Paris, chargée de toutes les questions relatives à l’enseignement supérieur, la vie étudiante, la recherche et Patrick Michel, Directeur du Centre Maurice Halbwachs et membre du Conseil scientifique de la Ville de Paris.
Introduction par Liora Israël (EHESS/ Centre Maurice Halbwachs) et Sophie Pochic (CNRS/ Centre Maurice Halbwachs).
10h–13h : SESSION 1
Vincent-Arnaud Chappe (CNRS/ CSI, Mines ParisTech) et Narguesse Keyhani (Université Paris Ouest-Nanterre/ ISP) : Une mobilisation judiciaire improbable contre les discriminations : ethnographie du procès de 830 contractuels marocains contre la SNCF.
Paul Pasquali (CNRS/ CURAPP-ESS) : Les mobilisations contre les discriminations homophobes appréhendées à travers le prisme du syndicalisme.
Sophie Pochic (CNRS/ Centre Maurice Halbwachs) : L’appropriation sélective du droit de l’égalité femmes-hommes en entreprise : vers une égalité élitiste ?
Liora Israël (EHESS/ Centre Maurice Halbwachs) : Le droit comme action collective : exemples tirés de la lutte contre les discriminations.
Discussion par : Juliette Rennes (EHESS) et Julie Ringuelheim (ULB)
13h–14h : Déjeuner- buffet avec les intervenant.e.s.
14h–16h45 : SESSION 2
Marwan Mohammed (CNRS/ Centre Maurice Halbwachs) et Mayanthi Fernando (University of California) : Les limites d’une approche juridique de la lutte contre l’islamophobie.
Cécile Guillaume (Université de Lille 1- CLERSE /Queen Mary University of London) : Réduire le gender pay gap. Analyse comparée des stratégies juridiques et des acteurs critiques en France et en Grande-Bretagne.
Laure Bereni (CNRS/ Centre Maurice Halbwachs) : Les professionnels de la diversité face au droit de la discrimination : une comparaison France/Etats-Unis.
Amélie Le Renard (CNRS/ Centre Maurice Halbwachs) : Une discrimination institutionnalisée ? La nationalité à Dubaï.
Discussion par : Marie Mercat-Bruns (CNAM-Sciences Po) et Lisa Vanhala (University College London)
16h45-17h : Pause café.
17h–18h30 : TABLE-RONDE CONCLUSIVE
Avec les interventions de : Slim Ben Achour (avocat au barreau de Paris), Laurence Pécaut-Rivolier (Cour de Cassation)


Journée d’étude, « Les situations (post)révolutionnaires à l’aune du genre et des sexualités »
Journée d’étude co-organisée par le CMH, l’EHESS et l’IISMM
Vendredi 18 Novembre, 9h - 17h30
Lieu
 : Salle Lombard, EHESS, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris
Organisatrices : Sarah Barrières (CMH-EHESS), Abir Krefa (Centre Max Weber, Lyon II), Sophie Pochic (CMH-CNRS)
Programme
9h à 9h20 : Accueil des participantes (Café et croissants)
9h20 à 9h30 : Introduction de la Journée d’études
9h30 à 12h15 : Séance 1 - Transgressions, réassignations, mobilisations
Animation : Sophie Pochic (CMH, CNRS)
Discussion : Michelle Zancarini-Fournel (LARHRA, Université Lyon I)
- Perrine Lachenal (CNMS, Philipps-Universität Marburg) : Techniques de genre et jeux de pouvoir. Ethnographie de la self-defense féminine au Caire.
- Sarah Barrières (CMH, EHESS) et Abir Kréfa (CMW, Université Lyon II) : Les mobilisations pour l’emploi dans un « foyer de la révolution » tunisienne : transgressions de genre et division sexuée du travail militant.
- Magda Boutros (Northwestern University, CMH) : L’émergence de nouvelles stratégies collectives anti-harcèlement en Égypte : étude comparative de cinq groupes d’intervention.
13h30 à 15h15 : Séance 2 - Évènement et luttes ouvrières et syndicales
Animation : Amélie Le Renard (CMH, CNRS)
Discussion : Sophie Béroud (Triangle, Université Lyon II)
- Marie Duboc (Institute of Political Science, University of Tübingen) : Genre, réformes économiques et contestation ouvrière dans les usines textiles en Égypte.
- Arbia Selmi (M2 EHESS) : Les mobilisations de syndicalistes femmes pour le « quota » dans la Tunisie Révolutionnaire : espoirs de changements et rigidités organisationnelles.
15h15 à 15h30 : Pause
15h30 à 17h15 : Séance 3 - Circulations internationales et réappropriations locales
Animation : Amélie Le Renard (CMH, CNRS)
Discussion : Jocelyne Dakhlia (CRH, EHESS)
- Dina El Khawaga (Cairo University) : Les mouvements sociaux en Égypte à l’aune du genre.
- Selima Kebaili (M2 EHESS) : Des réseaux informels à la « managérisation » : genèse et transformations d’une association tunisienne de femmes à référent islamique.
17h15 à 17h30 : Conclusion de la Journée d’études
17h30 : Cocktail de clôture


2015

Séminaires PRO 2015-2016
Heures : Vendredi de 14:00-16:30 (sauf 13 novembre et 11 décembre 14:30-17:00)
Coordination : Bertrand Müller (CNRS, CMH) et Sophie Pochic (CNRS, CMH)
Vendredi 13 novembre  : salle 8 (à 14:30)
Laure Bereni, La bataille de la parité, Economica, 2015.
Discutants : Julie Pagis (CNRS, CERAPS) et Stéphane Latté (Université de Haute Alsace, SAGE)
Vendredi 11 décembre : salle 8 (à 14:30)
Florence Weber, Solène Billaud, Loic Trabut, Le salaire de la confiance. L’aide à domicile aujourd’hui, Edition Rue d’Ulm, 2014.
Discutant  : Catherine Marry (CNRS, CMH)
Vendredi 15 janvier  : salle 10 (à 14:00)
Benoit de l’Estoile (CNRS, CMH), Incertitude, orientation vers l’avenir et "économie" dans les mondes populaires (Brésil)
Discutante : Consuelo Araos (PUC Santiago du Chili / CMH-ETT)
Vendredi 12 février : salle 10 (à 14:00)
Christian Topalov (CNRS, CMH), Histoires d’enquêtes. Londres, Paris, Chicago, 1880-1930, Classiques Garnier, 2015.
Discutants : Liora Israël (EHESS, CMH) et Gilles Laferté (INRA, CESAER)
Vendredi 11 mars : salle 10 (à 14:00)
Jennifer Bidet (ENS, CMH) : Des garçons à la plage et des filles à la maison ? Les effets contrastés du genre sur les pratiques de vacances au bled de descendant.e.s d’immigrés algériens
Discutante : Amélie Le Renard (CNRS, CMH)
Vendredi 15 avril : salle 10 (à 14:00)
Jérome Deauvieau (ENS, CMH) : La transmission des savoirs à l’école : un objet sociologique ?
Discutante : Séverine Chauvel (UPEC)
Vendredi 13 mai : salle 10 (à 14:00)
Quentin Ravelli (CNRS, CMH), Mouvements sociaux et cinéma : présentation de Bricks, un documentaire sur la crise sociale en Espagne
Discutante : Lise Bernard (CNRS, CMH)
Vendredi 10 juin  : salle 10 (à 14:00)
Liora Israël, Sophie Pochic et Vincent-Arnaud Chappe : Programme Droit, mobilisations, discriminations : L’exemple des discriminations syndicales, entre procès et négociations
Discutant  : Etienne Penissat (CNRS, CERAPS)


Covering Legal Mobilization : A Bottom-Up Analysis of Wards Cove v Atonio
Conférence co-organisée par le CMH

Vendredi 13 mars, 10h-12h30
Conférence organisée par Romain Huret (CENA, EHESS) et Liora Israël (CMH, EHESS)
Lieu : EHESS - Salle M. & D. Lombard, 96 Bd Raspail, 75006 Paris
Michael W. McCann, professeur invité par l’Atelier « Droit et Politique » du labex TEPSIS prononcera la conférence.
Discutant : Jean-Christian Vinel, Université Paris Diderot
Michael McCann, Professeur de Science Politique à l’Université de Washington (Seattle), est actuellement titulaire de la Chaire « Gordon Hirabayahsi for the Advancement of Citizenship », Directeur du « Comparative Law and Studies Center » et du « Law, Societies and Justice Program ».
Les travaux de Michael McCann ont renouvelé en profondeur l’analyse des mobilisations politiques du droit, à l’intersection de la science politique, de la sociologie des mobilisations et de l’analyse empirique du droit.
À l’occasion de cette conférence, il présentera un chapitre de son prochain livre, en insistant à la fois sur ses enjeux théoriques – notamment appuyés sur la relecture de l’œuvre de Robert Cover et sur une enquête empirique portant les mobilisations de travailleurs migrants philippins aux États-Unis.


Workshop « Organizing and Mobilizing : the Role of the Law »
Lundi 16 mars, 9h30-17h30
Lieu : EHESS – Matinée : Salle 12, CENA, 105 Bd Raspail - Après-Midi : salle Lombard, 96 Bd Raspail, 75006 Paris
À l’occasion de la venue de Michael Mc Cann (Université de Washington, Seattle)
Organisé par Romain Huret (EHESS, CENA) et Liora Israël (EHESS, CMH), avec le soutien de l’Atelier “Droit et Politique” (Labex TEPSIS, PRI “Terrains du droit”)
Programme
9h 30-11 h15 Mobilizing, Organizing and the Law at Work
- Alexia Blin (CENA), “Cooperatives and legal protection : the ambiguous normalization of voluntary organizations (Wisconsin 1870s-1930s)”
- Vincent-Arnaud Chappe (CEMS) “Taking Trade Action to Court : A Sociology of Support and Resources for Legal Action”
- Mathieu Hocquelet (CMH, CPN-Evry) “The emerging protests among the US precarious workers in the global service corporations : Between the appropriation and the circumvention of the right to organize”
Pause
11h30 – 13h The making of political and legal consciousness
- Emmanuelle Perez Tisserand (CENA), “An analysis of the mobilization for the sovereignty of California in 1836”
- Delphine Thivet (CMH, IRIS), “Globalizing Farmers Rights Consciousness : La Via Campesina’s Promotion of an International Convention of the Rights of Peasants within the United Nation System”
13h – 14h Pause Déjeuner sur place
14h – 15h30 Constructing an Audience through the Media, through Law
- Sonia Birocheau (CENA), “An exercise in public relations : Chicago teachers and the local media in the 1920s-30s.”
- Corentin Durand (CMH, LIER-IMM), “Law Behind Bars”
Pause
16h- 17h30 Law, Space and Politics
- Elsa Devienne (CENA), “Who has the right to the Modern Beach ? Urban Modernization, Spatial Politics and the Definition of a Beach Public in Postwar Los Angeles (1940s-1960s)”
- Baptiste Sellier (CMH, CETOBAC), “Implementing Housing Rights for the Palestinians : The Uses and Practices of Law and Urban Planning in Israel-Palestine »


Ethnographie des audiences de procès
Vendredi 20 mars, de 9h30 à 17h
Lieu : École Normale Supérieure, Salle A2, 48 boulevard Jourdan, 75014 Paris
Cette journée d’études sur l’ethnographie des audiences de procès, s’inscrit dans le cadre du séminaire annuel « Droit, Mobilisations, Discriminations », organisé par Houda Asal, Laure Bereni, Vincent-Arnaud Chappe, Liora Israël et Sophie Pochic. Ce séminaire collectif et interdisciplinaire (sociologie, science politique, histoire, droit) vise à explorer la manière dont le droit est mobilisé - ou non - par des groupes ou personnes qui estiment être discriminées. Il cherche à éclairer également comment des sentiments d’injustice sont requalifiés ou des situations objectives dénoncées ou relativisées, en raison de la formulation en termes juridiques de la discrimination. Fondé sur la confrontation de lectures et de travaux empiriques, ce séminaire s’articule à une enquête collective menée par des membres du Centre Maurice Halbwachs, soutenue par le programme Emergence(s) Mairie de Paris (Droit, mobilisations, discriminations), et coordonnée par Liora Israël.
Programme
9h30-12h : Audiences de procès pour discrimination
Introduction générale :
Houda Asal (post-doctorante Université McGill, CMH-ERIS)
Vincent Arnaud Chappe (postdoctorant ARDIS, CEMS-EHESS)
Présentation des recherches du groupe de travail « Droit, mobilisations, discriminations »
- Liora Israël (maîtresse de conférences en sociologie, EHESS, CMH-PRO)
La part des nombres. Ce que l’ethnographie des procès apporte à l’analyse statistique des décisions judiciaires
- Vincent-Arnaud Chappe (postdoctorant ARDIS, CEMS-EHESS)
Convaincre de la (non)-discrimination : jeux d’argumentation et appuis matériels au sein de l’arène judiciaire
- Sophie Pochic : (chargée de recherche, CNRS, CMH-PRO)
Violence des échanges en milieu policé : observer la défense des employeurs face aux plaintes pour discrimination
→ Discutante : Laure Pitti (maîtresse de conférence en sociologie, Université Paris 8, CSUCRESPPA)
13h30-17h : Sociologie et ethnographie des arènes judiciaires
- Michael McCann (professeur en Science politique, University of Washington - invité à l’EHESS dans le cadre de l’atelier "Droit et politique" du Labex TEPSIS)
Legal Mobilization Analysis : Methodological and Epistemological Challenges
- Nicolas Dodier (directeur de recherche, EHESS, LIER-IMM)
La compassion au tribunal. Une approche ethnographique
- Céline Bessière (maîtresse de conférence en sociologie, Université Paris Dauphine-IRISSO) et Muriel Mille (postdoctorante en sociologie, ANR Ruptures, CMH-ETT)
Des audiences aux dossiers : diversifier les données et les méthodes pour enquêter sur la justice familiale


Justice : état des savoirs (2). La justice sous le regard des sciences sociales
Vendredi 22 mai, 8h30-18h
Lieu : EHESS, Amphithéâtre François Furet, 105 Boulevard Raspail, 75006 Paris
Ouverture de la journée Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice, et Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l’EHESS.
Suite au succès de la première journée « Justice : état des savoirs » organisée l’an passé, le Ministère de la Justice et l’EHESS ont souhaité renouveler cette opération en 2015 avec l’organisation d’une nouvelle journée d’études « Justice : état des savoirs. La justice sous le regard des sciences sociale ».
Cette journée a pour objectif de concrétiser l’une des orientations politiques de la ministre de la Justice visant à fonder les politiques publiques judiciaires sur les connaissances et donc à promouvoir la constitution de savoirs scientifiques et professionnels et l’évaluation des politiques et dispositifs mis en place.
L’École des hautes études en sciences sociales, lieu d’interdisciplinarité où de nombreuses recherches portent sur le droit et la justice, en particulier au sein du Programme de recherche interdisciplinaire « Terrains du droit », a souhaité inscrire dans la durée cette collaboration. Cette journée sera l’occasion de poursuivre le dialogue entre les chercheurs en sciences humaines et sociales et les acteurs de la justice sur des thèmes renouvelés (la place des victimes, les usagers de la justice protectionnelle, la féminisation des métiers de justice, nouvelles technologies et pratiques professionnelles).
L’exposition photographique « Objets sous contraintes » de Jean-Robert Dantou (Agence VU’, Chaire CNSA-ENS Handicap psychique et décision pour autrui) sera visible pendant la journée.
Inscription obligatoire
Programme


Les journées de Foljuif
Programme Foljuif PRO 24 et 25 juin 2015
Organisation : Myriam Chatot, Abir Krefa, André Grelon, Sophie Pochic, Baptiste Sellier
Lieu : Site de Foljuif ENS, Rue du Château - 77140 Saint-Pierre-Lès-Nemours
Mercredi 24 juin
Accueil et café : 9h30-10h30
Concurrences et coopérations professionnelles autour de l’enfance (10h30-12h30)
Discussion : André Grelon
Stanislas Morel (Education, Cultures, Politiques, MCF Univ. Saint-Etienne) : Les concurrences intra et interprofessionnelles dans le domaine de la prise en charge des enfants
Delphine Serre (CESSP, PU Univ. Paris 1) : Les assistantes sociales et l’enfance en danger : concurrences et divergences entre pairs
12h30-14h : Déjeuner
Enquêter en « situation à risque » et en contexte autoritaire (14h-17h)
Discussion : Abir Krefa et Baptiste Sellier
Montserrat Emperador (Triangle, mcf Univ. Lyon 2) : Mobilisations de diplômé.e.s chômeur.e.s au Maroc
Marie Bonte (PACTE, doctorante) : Les milieux gays au Liban : la nuit, la fête
Elsa Grugeon (LAHIC-IIAC, EHESS, doctorante) : Enquêter sur et dans un lieu saint disputé : l’Esplanade des mosquées à Jérusalem
L’Ouscipo, Ouvroir de sciences sociales potentielles de l’EHESS (17h30-18h)
Corentin Durand et Liora Israël
Vie de l’équipe (18h-19h)
Nouveaux séminaires, projets de recherche, arrivées/départs, etc...
Jeudi 25 juin
Engagements pour l’égalité et la parité (9h30-12h30)
Discussion : Laure Bereni
Soline Blanchard (CMH-PRO, post-doc) : Créer son activité de conseil en égalité professionnelle : une entreprise d’affranchissement du genre ?
Alban Jacquemart (CEE/CMH-PRO, post-doc) : Les hommes dans les mouvements féministes, entre contestation et reproduction du genre
Myriam Chatot (IRIS, CMH-PRO, doctorante) : Congé parental au masculin : vers des pratiques domestiques égalitaires ?
Elsa Favier (CMH-ETT, doctorante) : Un essentialisme à géométrie variable : les femmes énarques et l’égalité
12h30-14h : Déjeuner
Internationalisation et migrations (14h-16h30)
Discussion : Sophie Pochic et Michel Villette
Sébastien Chauvin (Amsterdam) : Rapport à l’international et économie symbolique du capital social dans les grands cercles parisiens
Amélie Le Renard (CMH-PRO) : L’Occident comme modèle familial hégémonique ? Corps et intimités hiérarchisés à Dubaï
Oxana Gilyuk (CMH-PRO) : La socialisation à l’étranger, quelles modalités ? Enquête sur la mobilité internationale d’études de jeunes Russes postsoviétiques
Départ 16h30


Journée d’étude « Le "rural" en question. Regards croisés sur une catégorisation »
Jeudi 24 septembre, 9h-18h30
Lieu : EHESS, Salle Lombard, 96 boulevard Raspail, Paris 6ème
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
Avec la participation de Delphine Thivet (CMH-PRO/IRIS, EHESS)
La journée d’étude s’organisera en deux temps : d’une part, il s’agira de faire retour sur la genèse et l’évolution des études rurales – dans leur double dimension institutionnelle et intellectuelle (approches théoriques et méthodologiques), mais aussi dans une perspective comparative. D’autre part, nous nous interrogerons sur les transformations du regard porté par les sciences sociales sur un objet (le « rural ») dont les frontières n’ont eu de cesse de fluctuer, et nous explorerons les diverses tentatives récentes contribuant à renouveler les études du rural en France,avec une attention de plus en plus tournée vers les comparaisons internationales, mais aussi vers les transformations induites par le processus de mondialisation. Cette journée d’étude permettra enfin d’apprécier l’impact cognitif des études rurales sur les sciences sociales et éventuellement d’envisager les conditions de possibilité d’une « re-institutionnalisation » des études du « rural ».

Programme

Colloque international, « Je travaille, donc je suis. Le Mage a 20 ans »
Vendredi 4 décembre, 8h30-18h
Lieu
 : La Sorbonne, Amphithéâtre Louis Liard, 17 rue de la Sorbonne - 75005 Paris
Avec la participation de Sophie POCHIC sociologue, CMH PRO, CNRS (EHESS/ENS), Amélie LE RENARD sociologue et politiste, CMH PRO, CNRS (EHESS/ENS), Catherine MARRY sociologue, CMH PRO, CNRS (EHESS/ENS), Laure BERENI sociologue et politiste, CMH PRO, CNRS (EHESS/ENS)
En 2015, le réseau de recherche international et pluridisciplinaire Mage (Marché du travail et genre) a vingt ans. Ce colloque-anniversaire est une invitation à la discussion autour de l’hypothèse fondatrice du MAGE : l’analyse de la place des femmes et des hommes sur le marché du travail est un fil rouge pour comprendre le statut de l’un et l’autre sexe dans la société. Le travail est au coeur des relations de genre. Et, à l’inverse, les logiques de genre sont indispensables à la compréhension du fonctionnement des activités laborieuses. Cette position fondatrice du Mage nous semble toujours heuristique et politiquement pertinente : nos questions de recherche vont à la rencontre des problèmes sociaux cruciaux. L’installation d’une crise économique de long terme et la reproduction des inégalités sociales et sexuées incitent à poursuivre l’analyse du rôle du travail dans les rapports de genre, à ausculter les dimensions matérielles des inégalités entre les sexes, les classes et les races. Le fonctionnement discriminant du marché du travail est plus que jamais à l’ordre du jour.
Le colloque réunit des interventions de chercheur-e-s et d’universitaires de différents pays, différentes générations et différentes disciplines.
Avec un quadruple objectif :

  • montrer la centralité du travail dans les études de genre
  • montrer les vertus heuristiques d’une lecture sexuée du monde du travail
  • montrer le cumul des connaissances
  • montrer la richesse et la diversité des recherches
    Avec le projet de rassembler les personnes, les disciplines et les approches.
    Avec la volonté de rendre visible l’ampleur du travail réalisé, la richesse des débats, la variété des questions traitées et des enjeux pour l’avenir.
    Programme

Journée d’étude, Le pouvoir au prisme de l’écrit. Dossiers, plaintes, correspondances
Mardi 15 décembre, 9h-19h30
Lieu  : EHESS, salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage, 190 av. de France (Paris 13e)
Organisée par Fabien Deshayes, GTM-CRESPPA, Corentin Durand, EHESS, CMH-PRO et Axel Pohn-Weidinger, Centre Georg Simmel/EHESS, GTM-CRESPPA
Avec le soutien du Programme de recherche interdisciplinaire « Terrains du droit »
Programme
9h-9h30 : Accueil et introduction
9h30-12h30 – Premier panel - Le dossier, un objet sociologique ?
Président de séance : Nicolas Dodier (EHESS/INSERM, IMM-LIER)
Fabien Deshayes (GTM-CRESPPA)
« Tenir son dossier pour exercer ses droits. Un père et la garde de son enfant »
Benoît Eyraud (Université Lyon 2, Centre Max Weber)
« Du dossier judiciaire à la description ethnographique : réflexions sur ce que l’usage de l’écrit révèle et dissimule dans l’enquête sociologique »
Céline Borelle (ENS de Cachan, ISP)
« Retracer le processus de qualification diagnostique au prisme des dossiers médicaux. Le cas de l’autisme »
Axel Pohn-Weidinger (Centre Georg Simmel/EHESS, GTM-CRESPPA)
« Combattre la bureaucratie. Les dossiers de recours adressés au Haut-commissaire Martin Hirsch »
14h-16h30 – Second panel – La plainte, une relation juridique au pouvoir ?
Président de séance : Jean-François Laé (Université Paris 8, GTM-CRESPPA)
Janine Barbot (CNRS, CERMES3)
« Imputer, reprocher, demander réparation. Une sociologie de la plainte en matière médicale »
Mickaële Lantin Mallet (EHESS, IRIS)
« Devenir plaignant ou l’exercice de la répétition. Les lettres de plainte au procureur de la République »
Corentin Durand (EHESS, CMH-PRO/IMM-LIER)
« La critique au fil des interactions épistolaires. Sociologie des correspondances entre des prisonniers et le Contrôleur général des lieux de privation de liberté »
17h-18h30 – Conférence de clôture
Marianne Constable (Université de Berkeley)
« Lire entre les lignes : formes et formulaires du droit contemporain »
Présentation : Liora Israël (EHESS, CMH-PRO)
Discussion : Béatrice Freankel (EHESS, CMH-ETT)
18h30-19h30 – Buffet


2014

Séminaires PRO 2014-2015
Coordination : Isabel Boni, Clotilde Lemarchant, Sophie Pochic
1er vendredi du mois (sauf en mai, 2e) de 14h30 à 17h, campus Jourdan, Salle de réunion du CMH
Calendrier :
Vendredi 3 Octobre
Christelle Avril (IRIS, Paris 13) : Les aides à domicile : un autre monde populaire, La Dispute, 2014.
Discussion ouverte par Sophie Pochic plus Pot en l’honneur de Catherine, Françoise et André à 17h
Vendredi 7 Novembre
Amélie Le Renard (CMH) : Les expatriés et la masculinité hégémonique
Elisabeth Marteu : présentation du Dossier "Nationalismes sexuels" de Raisons politiques
Discussion ouverte par Alban Jacquemart (CEE et CMH-PRO)
Vendredi 12 Décembre
Restructurations, expériences et contestations
Autour des numéros 137 et 138 de Travail et Emploi, exceptionnellement 13h30-19h (Amphi Durkheim, Sorbonne). Intervenants : Pascal Depoorter – Judith Hayem - Maria Grecu - Mathieu Hocquelet - Coralie Perez - Lucie Goussard - Lucie Goussard - Bérénice Crunel
Discutants : Xavier Dunezat et Eve Meuret-Campfort
Vendredi 9 Janvier
Anne-Sophie Bruno (Centre d’Etudes de l’Emploi) : Les syndicats et le droit du travail, retour sur la flexibilisation du marché du travail en France
Discutants : Liora Israël et Odile Join-Lambert (UVSQ, Printemps)
Vendredi 6 Février
Gilles Moreau (Univ. Poitiers) auteur de La société des diplômes, (dir.), La Dispute, 2011 et Le CAP. Un diplôme du peuple, 1911-2011, (dir.), PUR, 2013
Gilberto Ramos (doctorant CMH) : Les formations techniques au Mexique, promesse d’ascension sociale
Discutants : Clotilde Lemarchant et André Grelon
Vendredi 6 Mars
Entreprises et financiarisation
Olivier Stul (doctorant CMH) : Risques dans les multinationales financières et rapport à l’entreprise
Nathalie Merai (doctorante CMH) : La fonction RH désorganisée dans une fusion-acquisition
Discutante : Valérie Boussard (Nanterre, IDHE)
Vendredi 3 Avril
Abir Krefa (post-doc EHESS) : La politisation du genre et des sexualités en situation de crise politique : le cas de "la parité" et de "l’homosexualité" dans la Tunisie "révolutionnaire"
Choukri Hmed (Univ. Dauphine) : Réseaux dormants, contingence et structures. Genèses de la révolution tunisienne
Discutante : Amélie Le Renard
Vendredi 15 Mai
Fabienne Pavis (Idhe/Nantes) : Les patrons nantais et les stratégies d’installation et de légitimation de nouveaux secteurs et nouveaux patrons
Isabel Boni : Les ancrages spatiaux de la domination
Discutant : Michel Villette
Vendredi 12 Juin
Laura Beth Nielsen (Northwestern Univ.) : "After the JD", enquête longitudinale sur les diplômés en droit de l’American Bar Foundation


Journées d’étude "La responsabilité en justice. Acteurs et action"
Vendredi 11 avril, de 9h à 17h30
Lieu : EHESS, 105, Bd Raspail, 75006 Paris
Journée d’étude organisée pour le PRI "Terrains du droit" par Françoise Briegel, Simona Cerutti, Deborah Puccio-Den

Programme

Journées de Foljuif
Jeudi 26 et vendredi 27 juin
Journées centrées sur des questions théoriques et méthodologiques posées par des doctorants.
Équipe organisatrice : Mathieu Hocquelet (post-doc), Quentin Ravelli (CR) et Catherine Marry (DR)

Programme

Journée d’étude "Les amphis du mage"
Les amphis du mage
Les restructurations, contestations et expériences

autour de la parution du n°137 et n°138 de la revue Travail et Emploi
Vendredi 12 décembre, de 13h30 à 19h
Lieu : Amphithéâtre Durkheim – Sorbonne, Galerie Claude Bernard, Esc. 1
54, rue Saint-Jacques, 75005 Paris
Ouverture par Thomas Amossé, rédacteur en chef de Travail et emploi
et Margaret Maruani, directrice du MAGE
Débat introduit par Sophie Pochic, CNRS et Anne Bory, Université Lille I, et animé par Xavier Dunezat, Cresppa-GTM et Ève Meuret-Camfort, Université de Nantes

Programme

2013

Colloque Pierre Legrand et l’Europe intellectuelle, contexte, réseaux, circulations, réalisations
Jeudi 28 et vendredi 29 mars 2013
Lieu : Fondation Singer-Polignac – 43 avenue Georges Mandel, 75116 Paris
Colloque organisé par :
Dmitri Gouzevitch (Centre d’études du monde russe caucasien et centre-européen, EHESS), Irina Gouzevitch (Centre Maurice Halbwachs, EHESS), Francine-Dominique Liechtenhan, (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne, CNRS)


Colloque international Pierre Ier et la culture européenne, circulations, transferts, métissages
30 mars 2013, Université Paris-Diderot
Comité d’organisation :
Dmitri Gouzévitch (Centre d’Etudes du Monde russe, caucasien et centre-européen, EHESS), Irina Gouzévitch (Centre Maurice Halbwachs, EHESS), Liliane Hilaire-Perez (Laboratoire ICD, Université Paris-Diderot), Francine-Dominique Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne, CNRS)
Le colloque s’organise autour de quelques grandes axes de réflexion qui explorent la dimension culturelle du transfert en privilégiant les aspects qui relèvent des domaines de l’artistique (gravure, architecture, théâtre), du philologique (langue, traduction, livres, bibliothèques) et de leurs imbrications avec l’étatique (nouvelle culture pour l’empire), le social (formation des élites et émergence des nouvelles professions artistiques, scientifiques et techniques) et le quotidien, dans ses expressions matérielles (habitus des élites, coutumes vestimentaires, ameublements et décors de l’intérieur).
Ce colloque prend le relai d’un autre, « Pierre Le Grand et l’Europe intellectuelle : contexte, réseaux, circulations, réalisations » (28-29 mars 2013, la Fondation Singer-Polignac), qui examine le transfert, la circulation et l’acculturation des connaissances européennes en rapport avec à la construction du nouvel ordre impérial avec tout ce que cela implique comme considérations d’utilité, de prestige et de symbolique : science académique et arts militaires, modèles de gouvernance et attributs d’apparat, contrôle du territoire et rapport avec autrui aussi bien à l’intérieur du pays qu’en dehors de ses frontières.
Les deux colloques s’inscrivent ainsi communément dans une vaste thématique « Pierre Le Grand et l’Europe des sciences et des arts : circulations, réseaux, transferts, métissages : 1689-1727 ».


Journée doctorale "Ethnographie dans l’entreprise"
Les 10 et 11 avril 2013
Journée doctorale organisée par Michel Villette, en collaboration avec Marlène Benquet, Valérie Boussard, Hervé Dumez et Hervé Laroche, à l’ENS Jourdan.

Programme

Où (en) sont les classes sociales ? Frontières, passages, conflits
Colloque du CMH organisé les 23 et 24 avril 2013, sur le campus de l’ENS Jourdan, Grande salle, avec la participation des membres des quatre équipes.
Le Centre Maurice Halbwachs organise un colloque visant à poursuivre les réflexions de ses membres autour des inégalités, des classes sociales et de la mise à l’épreuve empirique de la pensée de Maurice Halbwachs.Autant l’espace médiatique et politique est saturé de références aux classes sociales, et notamment aux classes moyennes, autant son usage est loin de faire consensus au sein des sociologues. Ce colloque vise à éclairer à partir de recherches empiriques originales les évolutions récentes de la morphologie sociale et des inégalités sociales au sein de la société française, au regard d’expériences étrangères et à la lumière de la pensée de Maurice Halbwachs.
Lors de sa création, ce laboratoire avait organisé en 2005 un colloque inaugural intitulé "Dialogue avec la pensée de Maurice Halbwachs", devenu l’ouvrage Maurice Halbwachs, sociologue retrouvé (sous la direction de Marie Jaisson et Christian Baudelot). Une journée d’étude "Actualités d’Halbwachs" en 2012 était consacrée à deux parutions récentes de cet auteur, Ecrits d’Amérique (manuscrit inédit présenté par Christian Topalov) et Le destin de classe ouvrière (réédition présentée par Christian Baudelot et Roger Establet).
Dans un troisième temps, ce colloque entend rapprocher et mettre en dialogue des enquêtes réalisées par des chercheurs et doctorants du Centre Maurice Halbwachs, au sein de ses quatre équipes (ERIS, ETT, GRECO, PRO), marquées par des orientations théoriques distinctes et des méthodes variées (approches socio-historiques, monographies de groupes sociaux, comparaisons internationales, statistiques). Ciblée sur un pan de l’échelle sociale ou abordant les classes sociales de façon plus transversale, ces deux journées visent à mettre en discussion, à partir d’enquêtes, l’utilité de la notion de classes sociales et ses intersections avec d’autres notions (genre, race, génération) pour penser nos sociétés actuelles.

Programme

2012


Pour une sociologie de l’entreprise par ceux qui y travaillent, 2
Jeudi 16 février 2012
Lieu : Ecole Normale Supérieure, 48 Bd Jourdan, Salle de réunion du bât. F.
Programme
9h-9h30 : Introduction : « Sociologie professionnelle et sociologie publique » par Michel Villette, Professeur de sociologie à AgroParisTech et chercheur au CMH.
9h30-10h30 : « Lorsque la fin de l’enquête de terrain est un début », par Triskkina Katia, doctorante au CMH.
10h45-11h30 : « Collecter des données tout en travaillant dans l’entreprise : notes sur l’opportunisme méthodologique », par Nathalie Merai, doctorante au CMH.
11h30-12h : « Affectio societatis et risques d’entreprise : esquisse d’une problématique », par Olivier Stul, doctorant au CMH.
12h-13h30 : Repas.
13h30 h-14h30 h : « Faire une étude de marché en période de crise financière », par Nacima Abbane, doctorante au CMH.
14h30-15h30 : « Devenir agent général d’assurance : Une escalade d’engagements, par Marc Ferré.
15h45-16h45 : La transformation du champ des études de gestion au Brésil après les années 1990, par Angela Maria Carneiro de Carvalho, Post-doctorante, Université Fédérale de Sao Carlos, Brésil.
16h45-17h15 : Conclusion par Sophie Pochic.


Colloque "Quelle place pour le droit dans la formation des élites ?"
Lundi 21 et Mardi 22 mai 2012
Colloque final de l’ANR Elidroit, organisé par Liora Israël (EHESS, CMH) et Rachel Vanneuville (CNRS, Triangle).
Lieu : Grande salle de l’ENS Jourdan, accès dans la limite des places disponibles.

Programme

Journée d’étude "Genre et nation : approches sociologiques"
18 septembre 2012
Journée d’étude organisée par Amélie Le Renard (CMH, CNRS) et Elisabeth Marteu (Sciences Po)

Programme

2011


Modernisation des entreprises publiques
Journée d’étude organisée le 4 avril 2011 par Emmanuel Martin (CMH-PRO) et Nadège Vezinat (CMH-PRO)

Programme

Les politiques des droits
Le séminaire « La justice en action » vous invite à une après-midi d’étude sur le thème : Les politiques des droits. Hommage à Stuart Scheingold
Le 23 mai 2011, 13h30-17h30
Lieu : CMH - ENS, Grande salle, 48 Bd Jourdan, 75014 Paris,
Plus connu pour ses travaux avec Austin Sarat sur le cause lawyering, Stuart Scheingold est avant tout le précurseur qui, dès 1974, publia Politics of Rights. Lawyers, public policy and political change. Cet ouvrage majeur, très influencé par les travaux de Murray Edelman sur la notion de politique symbolique, et ceux de Judith Shklar sur l’importance du légalisme dans la culture américaine, a été à l’origine d’une ample tradition de recherche relative à la portée, comme aux limites, des usages réformateurs du droit. À travers la dichotomie « myth of rights/politics of rights », Scheingold invitait à porter attention à l’ambivalence des « politiques des droits », caractéristiques du second vingtième siècle. Ces dernières ouvrant des nouveaux droits, contribuent en effet à ce qu’il appelle le « mythe des droits », soit la croyance dans leur efficace propre, au-delà des obstacles politiques et sociaux s’opposant dans les faits à leur concrétisation. Néanmoins, il soulignait également que ces droits pouvaient servir de levier de mobilisation, identifiant précocement le rôle que pouvaient tenir les avocats engagés.
Cette séance du séminaire « La justice en action » vise à rendre hommage à Stuart Scheingold, disparu il y a quelques mois, en mettant en évidence l’importance et l’actualité de ses travaux encore peu connus en France. Les domaines de recherche concernés sont en effet fort larges, de l’analyse des politiques publiques à l’étude des mobilisations collectives, en passant par la sociologie des professions juridiques et la théorie de l’État de droit.
Intervenants :
Liora Israël (CMH) et Anne Revillard (CERAL) : Introduction : Les droits entre mythe et politique : l’héritage de Stuart Scheingold
Robin Stryker (University of Arizona, Professeure invitée à l’EHESS) : Droit, inégalités et changement social
Liora Israël (CMH) : Les avocats et la politique des droits
Anne Revillard (CERAL) : La défense des droits dans l’action du Médiateur de la République
Jacques Commaille (ISP) et Laurence Dumoulin (ISP) : La "judiciarisation du politique" à la lumière des thèses de Scheingold
Discutants : Virginie Guiraudon (CEE-CNRS) et Rafael Encinas de Munagorri (Université de Nantes)
Le séminaire « La justice en action » est organisé conjointement par l’Institut des Sciences Sociales du Politique (Université Paris-Ouest Nanterre la Défense, ENS-Cachan), le Centre Maurice Halbwachs (EHESS-ENS Ulm), Le Centre de Recherche sur l’action locale, Université Paris XIII-Nord en collaboration avec le Réseau Thématique 13 « Sociologie du droit et de la justice » de l’Association Française de Sociologie.


"Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation ?"
Colloque international 6 et 7 octobre 2011 coordonné par Antoine Derouet (CMH-PRO), Simon Paye (CSO, CMH-PRO) et Frapier Christel (CHS, Paris 1).


Genre et voix, approches interdisciplinaires
Journée d’étude du 26 novembre 2011 organisée par Reguina Hatzipetrou-Andronikou (CMH-PRO) et Béatrice de Gasquet (CMH-ETT)
Comité scientifique : Marie Buscatto (IDHE, Paris 1-CNRS), Catherine Marry (CMH, CNRS), Laurence Tain (Modys, Lyon 2).
Programme :
9h30-10h00 Ouverture
10h-10h45 Approches de la voix en sciences humaines et sociales
11h00-13h Rire, chanter, parler. Perceptions et hiérarchisations genrées de la voix
14h30- 16h30 Rébellions vocales et rapports de pouvoir
16h30 Conclusion de la journée


Genre, histoire et sociologie des professions judiciaires
Journée d’étude organisée par Benoit Bastard (ISP Cachan) et Liora Israël (CMH-PRO) le 14 décembre 2011, dans le cadre du séminaire "La justice en action", en collaboration avec le RT13 de l’AFS
Lieu : ENS Cachan

Programme