Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Diffusion > Etudes et documents

2014 in the World Media : Co-occurrence of Key Word Analysis

Étude et Documents 015 - Avril 2018
Karl M. van Meter

Quels ont été les conflits politiques et économiques majeurs relayés par les médias dans le monde en 2014 ? En explorant la base de données textuelles de l’Association pour le Droit à l’Information (ADI), Karl M. van Meter propose d’y répondre en utilisant l’analyse par co-occurrences de mots-clés qu’il a mise au point depuis les années 1980.

Son analyse s’appuie sur Calliope, programme informatique de classification ascendante hiérarchique qui construit des « clusters » (classes ou grappes), en regroupant les mots-clés qui apparaissent le plus souvent ensemble dans les textes. Ce programme permet d’obtenir, dans un premier temps, des résultats « automatiques » simples qui sont ensuite affinés en mode expert en sélectionnant certains paramètres (20 occurrences ou plus dans le corpus, 5 occurrences ou plus pour les mots doubles, etc.).

Pour 2014, onze clusters sont ainsi identifiés et détaillés : deux dominants (autour des mots-clés Gaza et Syria), trois semi-dominants [CIA (Torture), Afrique (Ebola et Nigeria-Islamistes) et Pakistan (Afghanistan et Terrorisme)] et six clusters moins centraux ou moins denses [Ukraine, Ferguson (Police Kill Michael Brown), America (NSA et Snowden), UK (Cameron et Union européenne), Chine (Mer de Chine méridionale), France (Hollande)]. Le cluster Gaza met en lumière le déroulement d’une campagne militaire israélienne typique, alors que le cluster Syrie décrit l’évolution de la guerre civile à la guerre régionale.

Ces résultats sont également comparés avec ceux issus du « Yearbook Tops » du Courrier du Vietnam et ceux du site Web Wikipedia, deux autres formes d’analyse d’événements ou de développements majeurs dans l’actualité. Les clusters Gaza et Syrie correspondent bien à l’importance donnée à ces sujets par ces deux autres sources d’information et peuvent donc être considérés comme le « noyau » des évènements de 2014. Ce type de comparaison, sur plusieurs années et différentes sources, permet aussi d’ajuster la méthode en fonction de l’expérience acquise et de l’apport de connaissances supplémentaires.

Karl M. van Meter utilise ce type d’analyse depuis 2006 pour suivre les conflits majeurs dans le monde à partir des rapports quotidiens des médias internationaux en anglais. Mais il a aussi appliqué sa méthode sur d’autres sujets en sociologie des sciences et de l’innovation (ex. : recherche sur le SIDA à partir de la base de données des Sociological Abstracts ; sociologies nationales et comparaison à partir des actes de congrès des associations française, allemande et états-uniennes de sociologie entre 2003 et 2009).

La méthode peut, en effet, être appliquée à toute grande base de données textuelles en anglais, en français et même en allemand.
Étude et Documents 015 - Avril 2018

Étude et Documents 015 - Avril 2018